Alors qu'il semblait étonnant qu'une machine aussi récente et avec un scanner d'iris puisse se faire avoir par un classique, il s'agit en fait de la reconnaissance faciale qui est testée ici. Une fonction qui est de longue date connue comme non sûre.

Il faudra donc patienter pour savoir si le capteur d'iris du Galaxy S8 est plus sécurisant. Sachant qu'une fonction de sécurisation par l'iris est également évoquée pour le prochain iPhone. L'association d'un capteur de profondeur 3D à la reconnaissance biométrique doit permettre d'éviter le piège de la photo, plate par essence.

Vous aimez ? Partagez !