Suivez-nous

Astuce iPhone : améliorer la jouabilité de l’émulateur NES (tout public)

Il y a

 

le

 

L’arrivée de l’émulateur NES sur l’iPhone, avec une version qui est désormais bien
plus aboutie, offre une excellente bibliothèque de jeux aux heureux possesseurs
d’un iPhone (et il y aura Doom et les jeux Mame !).

Par contre, lorsque l’on évoque les jeux, ce téléphone souffre d’un handicap
potentiel avec l’absence de boutons en nombre suffisant pour
reproduire les commandes d’une console notamment. Pour cela, il faut mettre en
oeuvre des boutons logiciels utilisant l’écran tactile. Mais à
l’usage, il est difficile de conserver une position fixe des doigs, si l’on a
pas le contact physique indiquant la limite du bouton.

Mais c’était sans compter sur l’ingéniosité du développeur de Brickr,
l’installateur de programmes et de ROM NES sous Windows pour
l’iPhone
. Il explique en effet sur son site comment il découpe une
feille de plastique pour ne laisser que les emplacements pour les boutons au
contact des doigts,
ceux-ci se trouvent ainsi guidés par ce que l’on
pourrait appeller un ‘négatif’ de boutons.

iphone-jeu-manette-nes.jpg

Une astuce amusante pour patienter mais une
manette bluetooth
ou l’utilisation de l’accéléromètre seront les seules véritables
solutions pour des jeux d’action rapide sur l’iPhone
, espérons que
cela viendra vite !

Lien : Tous
les trucs et astuces iPhone
.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. iceman

    26 août 2007 à 17 h 51 min

    ahhhh , ça c’est pas bête !!! par contre les finitions … mais bon ce n’est
    qu’un prototype

  2. kheirou2paris

    26 août 2007 à 21 h 34 min

    les usines chinoises vont se mettre au travail, le marché sera débordé par
    ces "nagatif" de boutons en feuilles de plastique

  3. Paff

    27 août 2007 à 16 h 03 min

    Un coup de peinture, une meilleure finition, un logo qui va bien, et on
    pourra acheter ce "negatif de boutons" une trentaine d’euros dans tous les bons
    magasins 😉

    Le problème de l’absence de boutons physiques, c’est dans la tete, avec un
    peu de patience, on s’habituera tres bien au 100% virtuel.

  4. prithvi

    3 janvier 2008 à 14 h 41 min

    C’est quoi le site pour realiser ce prototype ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *