Suivez-nous

Actualités

« In app Purchase » sur l’iPhone et l’iPad … ça vous dit quelque chose ?

Il y a

 

le

 

Selon une étude de publié par Flurry (analyste statistique spécialisé) la fonction
« In app Purchase » semble bien plus rentable que la publicité sur
mobile
. L’étude a été menée sur les plus grosses applications iOS
regroupant plus de 2,2 millions d’utilisateurs. En somme pas rien quand
même.

Si l’on va plus en détail, et c’est justement ce que l’on
va faire, on se rend compte que la plus grosse partie des revenus publicitaire
a été engrangée au mois de décembre ce qui correspond à la période des fêtes de
fin d’année. (Hum hum surprenant). Depuis, les achats de bien virtuels n’ont
cessé d’augmenter pour atteindre 80% en septembre 2010. Même si ça peut
paraître étonnant, en clair cela signifie que 80% des gains en lien
avec les applications n’est pas du tout fait par la pub qu’on peut voir
apparaître à l’ouverture ou pendant l’utilisation mais par l’achat « des
épées virtuelles, des pièces d’or ou des points » pour avancer dans des
jeux et débloquer des situations virtuelles.
Flurry_AdvertisingRevenueShift_VGs-resized-600.png

Pourtant, toujours selon Flurry, le phénomène n’est pas nouveau. Une
des conclusions possible
serait que les agences de publicité
sous-estiment les jeux sur mobile et les réseaux sociaux sur
mobile et semblent manquer l’occasion d’atteindre le marché de masse des
consommateurs qui ont adopté nos nouvelles plate formes . Cependant, Flurry
prédit une réaction et une forte augmentation des revenus publicitaires
dans les deux ans qui viennent
. A suivre. 

Et vous, Comment ressentez vous l’in app purchase ? Craquez vous
souvent  pour des achats au sein des applications ? Pour quel type
d’achats ?


i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
14 Commentaires

14 Commentaires

  1. Benoit

    24 octobre 2010 à 18 h 46 min

    C’est toujours la même idée qui revient… pourquoi tout devrait être
    gratuit ? Les gens veulent tout pour rien, c’est quand même fou.

    Certains jeux sont payants et les joueurs ne se posent pas de question pour
    dépenser 30 ou 40 € chaque mois, mais pour un jeu gratuit qui propose des
    options payantes, alors là, c’est le scandale.

    Je trouve ce raisonnement hallucinant !
    Pourquoi les concepteurs de jeux ne seraient ils pas rémunérés pour leur
    travail ?

    La culture initiale du net, ce n’est pas le tout gratuit, c’est le partage
    de la connaissance. Les jeux vidéos, les applications, les films, tout ça coute
    de l’argent à produire, donc à un moment donné pour en profiter, il faut les
    acheter.

    Certaines choses sont gratuites, tant mieux, mais n’abusons pas. Par contre,
    je suis d’accord pour dire que certains produits sont BEAUCOUP trop cher, mais
    c’est un autre problème.

  2. Sabre78 (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 18 h 27 min

    J’aime pas trop passer pour une vache a lait, donc j’achete jamais in
    app…

  3. Sambucus

    24 octobre 2010 à 18 h 48 min

    @Steph_leto n’a pas tort pour ce qui est de l’iniquité. J’ai souvent la
    désagréable impression d’être face à une pompe à fric. Je préfère acheter ou ne
    pas acheter une application en une fois.

    Ceci étant, plusieurs problèmes se posent. Il y a applications offrant de
    prime abord un intérêt et qui se révèlent à l’usage mal programmé,
    ergonomiquement faible ou de court intérêt. Ne pas pouvoir tester, comparer ou
    conseiller crée une situation de loterie. L’investissement est peut-être
    faible, mais les regrets sont là.

    Pouvoir choisir une application gratuite et par la suite compléter par des
    achats qui permettent de débloquer les niveaux supérieurs ou l’intérêt du jeu,
    augmente l’agrément de l’achat si les premiers essais sont concluants. Mais
    s’il faut à plusieurs reprises ressortir par la suite son portemonnaie, j’ai le
    sentiment d’être floué. Je laisse alors tomber.

    Enfin, la présence de publicité dans les applications est pour moi
    rédhibitoire. J’en ai assez de la publicité partout. L’envahissement devient
    insupportable.

  4. Fermito (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 20 h 37 min

    Je préfère acheter un jeu payant et complet que un jeu gratuit où je dois
    tout le temps acheter un petit morceaux, ce qui fait souvent gonfler le
    prix.
    Avec ça, il y a plus de mise à jours gratuite comme avec doodle jump, alors
    c’est bien souvent ce qui propulse les bonne application au top des
    téléchargement

  5. Zahrok (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 18 h 39 min

    Moi j’ai acheté une fois on app sur solomons boneyard des po, histoire de
    débloquer un Perso fun 🙂 une excuse ? Les fumeurs font bien plus leur vache a
    lait en payant des paquet tous les 2 jrs alors pourquoi me priver Dun petit
    plaisir geek non fumeur ? :p on vie dans un monde ou nous sommes des hybride de
    vache a lait et de mouton, l’argent que l’on ne dépense pas "ici" on le dépense
    "la" …

  6. Jerome (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 19 h 50 min

    Juste un mot pour dire que je suis allergique à ce concept, lors du billet
    du soir quand je vois du in app purchase je considère l’apply payante et je la
    prends jamais. Pour moi c’est l’egal du payant mais en plus fourbe. Je préfère
    largement une apply light qui ne s’en cache pas, libre à moi d’acheter la
    version complète après, mais mais le faux-gratuit qu’est ce concept est tout
    simplement du payant tout court.

  7. Pixowl

    24 octobre 2010 à 23 h 03 min

    J’ai pu tester plusieurs choses pour la rémunération d’une application.

    Au niveau de l’inApp purchase, ma propre expérience n’est pas tellement
    lucrative.
    J’ai par exemple proposé 2 thèmes payants pour mon application gratuite "Doodle
    Grub", à 80 centimes le thème.

    En 2 semaines j’ai distribué 200 000 jeux. Dans ce même laps de temps j’ai
    vendu 200 thèmes… 1 pour 1000, c’est pas affolant.

    Le prochain thème d’Halloween (en cours de validation) sera gratuit, et les
    suivants aussi je pense. Nous allons plutôt essayer de travailler avec des
    annonceurs pour afficher de la publicité bien intégrée.

    Ca fait un peu rapia de chercher comme ça absolument un moyen de gagner de
    l’argent. Mais si une application ne rapporte pas d’argent, on ne peut pas y
    consacrer du temps et donc elle meurt et c’est terminé pour les mises à
    jour.

    J’achète moi même beaucoup en inApp purchase, mais plutôt dans des applis
    comme Hipstamatic que dans des jeux. Je ne me sens pas arnaqué, il faut quand
    même reconnaître que les applications sur iPhone ne sont pas chères !

    Chaque application n’est qu’une petite icône de plus sur l’écran, mais c’est
    quand même à chaque fois beaucoup de boulot derrière, je sais de quoi je
    parle…

  8. Iphonote (posté avec l'application iFon.fr)

    25 octobre 2010 à 0 h 55 min

    Je suis d accord avec Benoit. Il est parait évident que le travail des ces
    chers développeurs aient quelques choses en retour. Le fait que l appli soit
    gratuite dans un premier temps est pratique dans les 2 sens. C est à dire qu il
    permet tout à chacun de se faire son idée sur l appli et au joueur de devenir
    fan.le principe est de devenir accro à l application, ce qui conforte les 2
    parties.
    Ia où y a du bon, il y a du moins bon ! C’est toujours pareil et dans tous les
    domaines 😉

  9. Sambaparis (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 18 h 54 min

    @benoit:
    Tu as tout à fait raison.
    Cependant dans le domaine du jeux, ça déséquilibre les chances des joueurs et
    donc un joueur n’arrive pas en haut du tableau grace à ses compétences et son
    merite mais grace à ses options achetées.
    En bref un jeu payant oui, un jeu à options payantes bof.

  10. Steph_leto (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 18 h 15 min

    Jamais acheté la moindre chose InApp. Et je trouve ça particulièrement
    irritant notamment dans le domaine des jeux ou le phénomène a tendance a
    défavoriser les moins fortunés qui ne peuvent, par exemple, se payer l’epée 20
    force que d’autres n’auront pas de scrupule a s’offrir.

  11. Carlita

    25 octobre 2010 à 16 h 05 min

    L’In App Purchase c’est de l’arnaque.
    J’en ai acheté une seule fois, dans Orange Nature, mais on ne m’y reprendra
    pas.
    C’est fourbe, pas clair et vraiment gratte pognon.

  12. Superearthquake (posté avec l'application iFon.fr)

    24 octobre 2010 à 23 h 36 min

    Je réagirais plutôt par rapport a la pub… Disons qu’en général, lorsque
    des suites de jeux apparaissent, on constate en général une mise a jour dans la
    premiere version qui ajoute un encart pub (cf Seed > Seed 2). Ils se font
    leur propres pubs, qui sont parfois méritées. Du coté in app purchase, c’est
    vrai que parfois, mieux vaut acheter le jeu complet que par petit bouts (voir
    au dessus), ce qui devient plus rentable pour l’éditeur… Toutes ces
    techniques commerciales se développent et s’adaptent a la demande, et c’est
    bien normal 🙂

  13. macno

    25 octobre 2010 à 11 h 41 min

    L’étude prend t’elle aussi en compte des apps qui ne font que de la
    publicité sans utiliser la fonctionnalité In app purchase ?

    En effet Seul 2% des applis utilisent in app purchase.

    Du coup c’est ok pour mesurer la progression des seules apps qui monétisent
    avec les 2, mais n’a aucun sens pour comparer le poids de la pub où de cette
    fonctionnalité. Certaines apps n’utiliseront jamais cette fonctionnalité
    parceque leur contenu ne s’y prète pas…

  14. 11h59

    25 octobre 2010 à 9 h 23 min

    Développeurs (entre autres) de Animal Crazy, nous avons tenté le GRATUIT
    avec IN-APP. Pour nous l’idée était de permettre à chacun de tester
    gratuitement l’application et de la compléter (si besoin) en payant. Au vu des
    commentaires que nous avons reçus, j’ai l’impression que 2 applications (une
    LITE et une PAYANTE) auraient été mieux perçues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *