Suivez-nous

Actualités

Les appels d’urgence de l’Apple Watch posent problème

La montre connectée a un fonctionnement qui ennuie particulièrement les secours lorsqu’il s’agit de réagir à une alerte détectée par son système.

Il y a

le

Urgences
© camilo jimenez

Depuis plusieurs semaines, on entend régulièrement parler de la fonctionnalité ECG installée sur WatchOS qui a permis à de nombreuses personnes de détecter un trouble cardiaque avant qu’il ne soit trop tard. Bien qu’elle soit une réelle chance pour les personnes à risque, il y aurait toutefois de vrais inconvénients pour les hôpitaux.

En effet, si ceux-ci voient certes affluer davantage de patients et peuvent donc soigner plus de monde, il est de plus en plus compliqué pour les équipes des établissements de gérer un afflux de nouveaux cas qui n’avait pas été anticipé. Sans compter… Que les faux positifs sont de plus en plus fréquents.

Fausses alertes à répétition

C’est l’EENA, organisation européenne en charge du développement du numéro d’urgence 112, qui a pris position pour une meilleure coopération entre les services d’urgence et les entreprises comme Apple. À l’origine de ces déclarations, des erreurs récurrentes qui peuvent mener à de graves retards dans la prise en charge des malades.

L’exemple pointé du doigt concerne des interventions où les pompiers finissent par arriver aux coordonnées GPS fournies par une notification venant de l’Apple Watch sans y trouver un quelconque incident, repartant donc bredouille. Un réel danger tant on sait que le temps des secours est précieux, et vital dans certaines situations.

En France, des amendes ont même été mises en place pour sanctionner les personnes qui appellent le 18 sans raison valable. Mais alors, quelle solution viable serait la meilleure face aux imprécisions de la Watch, montre connectée la plus vendue du monde ? Pour le 911 et l’EENA, qui ont communiqué ensemble dans ce sens, les firmes tech doivent prendre le temps de consulter leurs services afin de développer leur OS correctement. Affaire à suivre.

Les appels d'urgence de l'Apple Watch posent problème 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Lecteur-1569928572 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 décembre 2019 à 23 h 28 min

    Je n ai rien compris à l article … le problème c est des faux positifs ou des mauvaises adresses ?

    Et en gros y’a des gens qui ont réfléchi et perdu du temps pour dire que la meilleure solution c est que l’os soit bien développé ? Waw…

    • Rox

      9 décembre 2019 à 6 h 14 min

      Je suis d’accord, j’ai pas bien compris. Il m’arrive parfois d’être dans cette situation et je souhaitais savoir si la montre déclenche automatiquement l’appel ou si c’est l’utilisateur. Merci pour une probable réponse.

    • Valentin

      10 décembre 2019 à 9 h 57 min

      Le problème c’est les faux positifs. La montre appelle les secours sauf que finalement la personne va bien donc elle s’en va et quand les secours arrivent il n’y a plus personne sur place.

  2. Benoit4445 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 décembre 2019 à 23 h 43 min

    Il est vraiment dommage de voir que les autorités se préoccupent plus des faux positifs que des vies sauvées. Quand on appelle les urgences on est questionné et surtout même si on a l’impression d’être en train de mourir les symptômes d’une fibrillation ventriculaire sont reconnaissables d’autant que si la personne n’est pas à l’article de la mort, l’alerte de l’Apple Watch doit diriger les gens vers un médecins et si pas dispo les urgences mais avant tout tenter de voir un médecin ou les pompiers au pire, si un médecin pompier est disponible il sera à même de faire un ecg

  3. Crakett (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 décembre 2019 à 6 h 19 min

    @Rox

    J’ai la watch et je confirme qu’en cas de chute la montre appelle toute seule les secours.
    Lorsque ça m’es arrivé j’ai pu annuler l’appel car un délai était affiché sur la montre.

  4. L.Sdr

    9 décembre 2019 à 9 h 45 min

    Si des faux positifs entrainent la non-intervention sur des vrais cas d’urgence et des complications ou des décès car les secours étaient envoyés là ou il n’y avait rien, alors oui il faut s’interroger sur la pertinence des process automatisés sur des montres connectées.

  5. Max75 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 décembre 2019 à 10 h 59 min

    Il faut une nouvelle mise à jour qui n’appellera plus les secours pour rien mais permettra à la montre de prévenir la famille après le décès du porteur.

  6. Lecteur-1525294428 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    9 décembre 2019 à 12 h 16 min

    Il faut faire payer apple ou les propriétaires des appareils connectés qui envoient de fausses alertes et yaura plus de problèmes
    Quand les gens font n’importe quoi et appel au dernier moment un service d’urgence débordé aux moyens limités tout le monde s’indigne de ne pas être pris en charge comme un millionnaire, faite payer l’intervention et vous verrez que tout rentrera dans l’ordre, en France qd c’est gratuit les gens usent et abusent, aux usa ils ont moins ce genre de problèmes et un comportement irresponsable aura comme conséquence la fin de notre système de santé

    • cooky

      10 décembre 2019 à 23 h 26 min

      Comme il faut faire payer les secours par les personnes qui font du hors piste , ou qui partent en tong sur la mer de glace …

  7. music2105 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    31 décembre 2019 à 13 h 10 min

    Je rappelle que la montre bippe pendant un délai avant de lancer la connexion aux urgences … donc aux gens d’arrêter le processus avant le moment fatidique….
    Par contre  pourrait mettre un son plus important, voire une phrase du style « appel d’urgence en cours » dans la langue prévue dans le tel et avoir un contre appel des services d’urgence pour connaître l’importance du pb ….ça leur permettra de savoir si un déplacement doit être fait !!!

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans