Suivez-nous

Apple

Apple répond judiciairement aux manifestations de Attac dans ses magasins

Il y a

 

le

 

apple-justice.jpgLe 2
décembre dernier, les militants de l’association altermondialiste
Attac effectuaient une "descente" dans différents Apple Store
en France, dont celui d’Opéra à Paris, pour manifester contre la pratique
d’évasion fiscale de la firme de Cupertino en Irlande.

Il semble que cela n’ait pas du tout plus aux dirigeants de la firme, car
Apple vient d’assigner Attac en justice afin d’empêcher leurs
militants de lancer des actions similaires dans leurs magasins sous peine d’une
astreinte de 150 000 euros.

Dans sa lettre d’assignation, Apple accuse les militants d’Attac de
"vandaliser leurs magasins et de mettre en péril la sécurité des employés et
des clients", la firme de Cupertino évoque également un "préjudice
commercial".

Les dirigeants de l’association s’étonnent de cette attaque en justice de la
part du géant californien, car ils estiment avoir manifesté de "manière
festive" et sans violence.

Les militants d’Attac ont voulu dénoncer la pratique d’évasion fiscale
d’Apple, qui a été avérée dans l’affaire avec l’Irlande.

Pour rappel, après une enquête de la Commission Européenne sur les accords
fiscaux d’Apple avec le gouvernement irlandais, la firme de Cupertino avait été
condamnée à payer 13 milliards d’euros au fisc irlandais, mais Apple avait
rapidement fait appel de cette décision.

Mais il semble que l’affaire arrive "bientôt" à son terme, car d’après un
récent
rapport du Wall Street Journal
, Apple a décidé de verser ces 13 milliards
d’euros dus à l’Irlande suite à l’injonction de l’Europe.

Le tribunal de grande instance rendra son verdict le 12 février
prochain
, et si jamais les militants d’Attac sont interdits d’entrer
dans les boutiques à la pomme, ils promettent d’autres actions à l’extérieur
des Apple Store.


Source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. User1484219803995 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    4 janvier 2018 à 17 h 10 min

    Il serait bien qu’Apple paie ces quelques milliards effectivement 😉
    Quant à leur attaque en justice ils ont pas aimé qu’une association vienne sur
    leur territoire pour dénoncer pacifiquement, logique mais inutile.

  2. User1473619031642 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    4 janvier 2018 à 14 h 08 min

    Si je comprends bien Attac a été attaqué.

  3. LePtitLu (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    4 janvier 2018 à 12 h 59 min

    @louis c’est le produit d’une réflexion ce que tu écris ou tu dis ça comme
    ça ?

  4. onyxcool (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    4 janvier 2018 à 11 h 58 min

    @louis sous prétexte d’embaucher on ne paie pas nos impots ? Mon employeur
    serait content de t’entendre

  5. User1485897506418 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    4 janvier 2018 à 11 h 39 min

    @louis
    Ben à propos d’impôts… qu’Apple commence par payer les siens…

  6. louis

    4 janvier 2018 à 11 h 14 min

    Bien fait, avant d’attaquer des entreprises qui embauchent des Français et
    qui font vivres des familles.

    Attaquez vos dirigeants qui pompes dans les caisses et qui vous font payer
    des impôts de folies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.