Suivez-nous

Apple

Taxe « Trump » : Apple menace de réduire ses investissements aux États-unis

Apple prévient que la taxe « Trump » aurait un impact sur sa contribution économique aux États-Unis.

Il y a

le

Tim Cook Donald Trump
© Reuters

Alors que les tensions économiques entre les États-Unis et la Chine sont plus vives que jamais, Apple a envoyé une lettre au représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, concernant la taxe « Trump » de 25 % sur les produits importés de Chine.

Dans celle-ci, Apple indique que cette taxe qui pourrait toucher ses principaux produits, aurait un impact négatif sur la compétitivité de ses produits, ainsi que la contribution économique d’Apple aux États-Unis.

Apple indique que la taxe proposée par l’administration Trump affecterait l’iPhone, l’iPad, le Mac, les Aipords, l’Apple TV, ainsi que des pièces détachées et batteries utilisées pour réparer des produits aux États-Unis. Les accessoires, comme les claviers et écrans seraient aussi visés par cette taxe.

La firme à la pomme souligne dans sa lettre, sa contribution à l’économie américaine, avec son annonce en 2018 d’investir 350 milliards de dollars aux États-Unis sur les 5 prochaines années. Apple rappelle également que la firme est responsable de plus de 2 millions d’emplois aux US.

Apple affirme que la taxe sur les produits importés de Chine, « causerait une réduction la contribution économique d’Apple aux États-Unis« . La firme à la pomme mentionne également que cela affecterait sa compétitivité au niveau mondial, et pas seulement le marché américain. Car la concurrence aurait une présence mineure aux US, ce qui n’est pas le cas d’Apple.

En parallèle, pour éviter cette taxe sur les produits importés de Chine, Apple aurait récemment demandé à ses sous-traitants d’enquêter, sur les coûts associés à un déplacement d’une partie de la production en dehors de Chine.

i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Al

    21 juin 2019 à 13 h 52 min

    Le panier de crabes se bouffent le nez…

  2. WMA (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    22 juin 2019 à 9 h 21 min

    Ben oui, une partie des fondeurs de circuits intégrés sont là-bas. Après, les fondeurs sont globalement implantés dans leur pays (Texas Instruments, Microchip par exemple, exception faite de MaximIntegrated, très implanté en Asie).
    De fait, si Trump veut un retour de l’ensemble de la production aux USA, alors il faut changer de fournisseurs, pour prendre des fournisseurs exclusivement Américains. Peu réaliste …
    Et pour rester dans la techno Américaine, est-ce que Fluke et Cisco ont tenu les mêmes propos que Tim Cook ? 😉

  3. music2105 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    22 juin 2019 à 20 h 19 min

    Qu’ils viennent en Europe 😋

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer