Suivez-nous

Apple

Apple a-t-il un avenir radieux dans les services ? Pas si sûr

Pour l’analyste Andy Hargreaves, le fait qu’Apple se dirige vers les services n’est pas forcément la bonne direction à suivre pour le groupe.

Il y a

le

Apple TV+
© YouTube / Apple TV+

Voilà quelques années qu’Apple se tourne peu à peu vers les services, là où la marque à la pomme a commencé ses activités en commercialisant des ordinateurs. En ce sens, elle a d’abord développé son service de streaming musical, là où elle se penche désormais sur son service vidéo baptisé Apple TV+.

Dévoilée il y a quelques mois, la date de sortie de la plateforme est prévue pour le 1er novembre aux États-Unis. Avec ce service, Apple espère bien concurrencer les plus gros du secteur, particulièrement Netflix, si bien que la firme a investi un montant conséquent dans ce projet.

Apple fait-il fausse route ?

Néanmoins, un analyste assure qu’Apple ne prendrait pas forcément la bonne direction en se tournant de plus en plus vers les services pour diversifier ses activités. Andy Hargreaves, analyste chez Keybanc et connu pour opérer sur Wall Street, indique dans une note à ce sujet : « Si nous devons appeler Apple une société de services, nous devrions l’évaluer sur des mesures typiques des services de la croissance des utilisateurs et des revenus et bénéfices par utilisateur ».

Hargreaves ajoute à cela : « La croissance des utilisateurs d’Apple ralentit en raison de la saturation du marché et son bénéfice brut par utilisateur est en baisse. … Ce ne sont pas des mesures particulièrement attrayantes pour une entreprise de services ».

Outre les services d’Apple, l’analyste a également évoqué ses produits en indiquant qu’il trouvait que le marché des smartphones haut de gamme était saturé, ce qui rendait les opportunités plus difficiles à saisir. Pour lui, « cela suggère que la croissance des utilisateurs d’iPhone va continuer à ralentir ». Reste à savoir comment la marque à la pomme se positionnera sur le marché dans les années à venir.

Si elle fait effectivement dans le haut de gamme en termes de prix, l’on peut tout de même considérer qu’elle a fait un effort sur le tarif de l’iPhone 11, plus accessible que les modèles 11 Pro et 11 Pro Max également dévoilés en septembre. Pour rappel, l’iPhone 11 est disponible à partir de 809 euros, contre 1 159 et 1 259 pour les deux autres appareils.

Apple a-t-il un avenir radieux dans les services ? Pas si sûr 4
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Céd (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    13 octobre 2019 à 11 h 50 min

    Je ne trouve pas selon moi que c’est une erreur. Une entreprise se doit d’innover, au jour d’aujourd’hui où le marché est de plus en plus concurrentiel au niveau des smartphones, il est normal pour une entreprise de se diversifier, pour ainsi toucher un public plus large. Après très certainement niveau économique, je ne m’y connais pas, c’est donc peut-être une erreur.

  2. iBen (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    13 octobre 2019 à 16 h 55 min

    Apple fait un effort sur les tarifs des iPhone 11 plus accessibles… Grosse Blague

  3. n-info.fr (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    13 octobre 2019 à 20 h 58 min

    Aucun abonnement pour, mise à part pour un bon VPN.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *