Suivez-nous

Actualités

Retour sur 5 années d’applications : usages et perspectives d’avenir

Il y a

 

le

 

flurapp-1.jpgVoilà déjà 5 années que Flurry observe de
près tout ce qui se passe sur les mobiles. L’entreprise est aussi une référence
pour les développeurs qui veulent avoir toute sorte de statistiques concernant
leur application.

À l’occasion de ce cap des 5 ans, Flurry a décidé de se poser pour
se retourner et mesurer l’évolution du marché des applications en 5
années
. Les conclusions qu’ils nous livrent sont particulièrement
intéressantes :

Avant de commencer, Flurry c’est aujourd’hui une base de 300 000
applications et de plus d’1 milliard d’utilisateurs. Même si l’étude se
focalise surtout sur le marché US, vous verrez un peu plus bas qu’une étude
réalisée en France par Médiamétire vient confirmer les conclusions.

Plus de 2H30 chaque jour sur nos smartphones ! Pour quoi
faire ?

Le graphique ci-dessous représente, en moyenne, le temps passé chaque jour
sur un smartphone et ce à quoi il est dédié :

flurapp-2.jpg

Aujourd’hui, le consommateur moyen passe 2h38 chaque jour sur son
smartphone et sa tablette.

La première conclusion est la suivante : 80% de ce temps est
passé à l’intérieur des applications.
Les 20% restants sont dédiés au
web.
La catégorie la plus représentée est celle des jeux puisqu’un tiers du temps y
est consacré. C’est ensuite Facebook qui attrape la seconde place avec 18% du
temps.

Notons que même si Facebook est classé du côté des applis, une bonne partie
du temps consacré au réseau social est en réalité consacré à parcourir les
liens proposés par ses amis. L’utilisateur de Facebook parcourt donc le web,
mais d’une manière différente dont nous reparlerons plus tard. Facebook
est aujourd’hui en quelque sorte, le navigateur le plus utilisé sur
mobile.

Une donnée semble importante à ajouter si l’on en croit l’étude réalisée en
France par Mediamétrie. Si chez nous aussi, le divertissement semble aussi être
numéro un sur les smartphones et tablettes, YouTube occupe une place
prépondérante puisque 92,2% des utilisateurs passent une fois au moins

par mois sur le site mobile de vidéos et 77 % par l’appli dédiée.

Un monde d’applis…

Il y a 5 ans, le marché des applications n’existait tout simplement
pas.
Aujourd’hui, il pèse selon Flurry l’équivalent de 25 milliards de
chiffres d’affaires. Dire que l’expansion a été forte est un euphémisme et
Flurry affirme ne pas avoir noté de ralentissement pour le moment.

Bien qu’il existe des dizaines de milliers d’applications, il est facile de
se rendre compte que l’on n’en utilise finalement que très peu. L’étude de
Flurry vient confirmer cela tout en montrant que, d’année en année, le nombre
d’applis utilisées augmente peu à peu mais reste restreint.

flurapp-3.jpg

Fin 2012, un utilisateur moyen lançait chaque jour 7,9 applications contre
7,2 fin 2010. le fait que ce chiffre soit en augmentation est une bonne chose
puisqu’il signifie que les utilisateurs ne se lassent pas de tester de
nouvelles applis. En effet, beaucoup d’entre elles ont des durées de vie plutôt
courtes (jeux, livres…).

Le graphique ci-dessous représente la proportion d’applis nouvelles
et anciennes en comparaison à l’année précédente.
On remarque qu’au
fil du temps, la proportion d’applications qui reste sur le smartphone
augmente, mais ne représente que 37% fin 2012.

flurapp-4.jpg

Autrement dit, les consommateurs semblent encore prêts à tester des
nouveautés et y consacrent près des deux tiers de l’espace disponible sur leur
smartphone.

L’appli est l’avenir du web ?

Aujourd’hui, force est de constater que les ventes d’ordinateurs
ralentissent au profit de celles de tablettes. Face à cela, il est facile
d’imaginer qu’à l’avenir, le web devra davantage s’adapter à ces nouveaux
formats.

Un profond changement semble en train de s’amorcer afin de privilégier
davantage l’expérience utilisateur. Les sites web devraient de plus en plus se
muer vers une sorte de web app.

Difficile d’évoquer l’avenir se prendre en compte Facebook.
En effet, de plus en plus, le réseau social s’approprie le web. Comme je
l’évoquais plus haut, nombreux sont ceux qui utilisent Facebook comme un
navigateur passant de lien partagé en lien partagé sans jamais quitter
Facebook.

En moyenne, un utilisateur passe 30 minutes par jour sur
Facebook.
C’est en France, la deuxième marque la plus recherchée juste
derrière Google Le réseau social à une force de frappe gigantesque et il ne
fait aucun doute que l’avenir de web se fera avec Facebook probablement au
détriment des moteurs de recherche classiques.


source


source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Gemrid

    9 avril 2013 à 20 h 36 min

    tres bon article !
    merci a vous.

    Ps : une petite erreur a "Difficile d’évoquer l’avenir se prendre en compte
    Facebook"

  2. Michane

    9 avril 2013 à 17 h 44 min

    Twitter absent ?? ou compris dans les réseaux sociaux??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *