Suivez-nous

Accessoires

Ça se précise pour les « Apple Tags »

D’après les rumeurs, Apple développe un traceur d’objets similaire aux balises Tile. Grâce à la puce U1 présente sur les derniers iPhone, les balises de la firme seraient particulièrement précises. Et son principal fournisseur pourrait débuter les livraisons dès le second trimestre.

Il y a

le

iPhone 11 Pro Max
Les trois iPhone dévoilés en 2019 sont dotés de la puce U1 / © Presse-citron.net

Cela fait plusieurs mois que des rumeurs circulent sur le développement par Apple d’un nouveau produit, similaire aux traceurs d’objets de Tile, et qui pourrait être appelé Apple Tags.

D’ailleurs, on s’attendait à ce que la firme de Cupertino présente ce produit lors de sa dernière keynote, pour dévoiler les iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max. En effet, ces smartphones sont dotés d’une puce ultra wideband U1 qui permet à un appareil de détecter la position d’un autre appareil à proximité avec plus de précision.

Et si pour le moment, cette puce est utilisée pour d’autres fonctionnalités, celle-ci pourrait aussi avantager Apple par rapport à d’autres marques de traceurs d’objets dont les technologies ne reposent que sur le Wifi ou le Bluetooth.

Apple Tags : une production qui pourrait débuter au deuxième trimestre ?

Bien que les Apple Tags n’aient pas été dévoilés en même temps que l’iPhone 11, on a de nombreuses raisons de penser que le produit est toujours dans les tuyaux.

Et aujourd’hui, un article du site MacRumours nous donne même une idée de quand Apple pourrait lancer ses traceurs d’objets. Celui-ci affirme avoir pu accéder à une note rédigée par l’analyste Ming-Chi Kuo qui suggère que le principal fournisseur d’Apple, qui serait Universal Scientific Industrial, commencera à fournir les system-in-package de l’Apple Tag à firme de Cupertino, soit au second trimestre, soit au troisième trimestre.

Et bien entendu, le produit devrait embarquer la puce U1 wideband, ce qui permettra de détecter les objets avec beaucoup de précision. Mais cette puce devrait également permettre à Apple de s’appuyer sur la réalité augmentée pour aider les utilisateurs à retrouver leurs objets.

Mais actuellement, cette puce U1 a encore un gros inconvénient : elle n’est pas autorisée partout dans le monde et de ce fait, Apple doit désactiver celle-ci dans certains pays.

En tout cas, Tile, qui est actuellement la référence pour ce type de produit, n’a pas attendu le lancement des Apple Tags pour muscler son offre. En octobre 2019, Tile a lancé de nouveaux modèles de traceurs d’objets. Et pour mieux faire face à Apple, l’entreprise a également noué un partenariat avec Google grâce auquel les balises Tile sont mieux intégrées au système d’exploitation Android ainsi qu’avec Google Assistant.

Ça se précise pour les « Apple Tags » 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Yann (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 février 2020 à 14 h 25 min

    Moi j’aimerai bien l’opportunité de geolocaliser sa voiture car seules les véhicules équipés de Bluetooth pourront être géolocaliser dans sa dernière position sur plans , parfois il m’arrive de zapper ou je l’ai garé dans un parking Leclerc où dans un énorme parking de centre commercial .

  2. leclair

    19 février 2020 à 23 h 43 min

    je pense que les médias n’ont pas pris conscience de l’intérêt et le succès que va rencontrer cette accessoire …

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans