Suivez-nous

Jeux

Le jeu “Lost in Harmony” passe au modèle “Free to Play”

Il y a

 

le

 

lost-in-harmony-mirai-5.jpgLes Français du studio Digixart,
créateurs du jeu
Lost In Harmony
, viennent d’annoncer plusieurs changements pour leur jeu.
D’une part, il devient gratuit, d’autre part, une nouvelle aventure s’ajoute au
jeu, avec un univers complètement différent du premier et de nouvelles musiques
produites par des compositeurs de renoms. Une petite
surprise attend également ceux qui ont payé la première
version du jeu :

lost-in-harmony-mirai-1.jpg

En effet, dès l’ouverture du jeu mis à jour, une note est destinée aux
acheteurs du jeu. Celle-ci indique que les développeurs leur offrent une
compensation à condition de fournir la facture iTunes du jeu. Sans toutefois
connaître le contenu ou le montant de cette compensation, c’est toujours bon à
prendre.

lost-in-harmony-mirai-2.jpg

Désormais gratuit, le jeu propose une toute nouvelle aventure mettant en jeu
un nouveau héros, M.I.R.A.I., un petit robot qui roule à
travers les étoiles pour échapper à son destin.

Nouvelle aventure, dit nouvel univers, mais également nouvelles musiques. De
grands noms de la musique de jeux vidéos se sont attelés à la tâche pour cette
extension de Lost in Harmony. On retrouve les artistes derrière les bandes
originales de Dragon Quest, Street Fighter ou encore Pokémon et Monster
Hunter.

lost-in-harmony-mirai-4.jpg

Concernant le gameplay, c’est à peu de chose près le même que la première
aventure, c’est-à-dire qu’il faut guider le personnage de droite à gauche sur
une piste, tenter de récupérer un maximum d’orbes de bonus et éviter à tout
prix les obstacles. De temps en temps, des jeux de rythme sont à effectuer
parallèlement pour gagner encore plus de points.

lost-in-harmony-mirai-3.jpg

Côté finances, le jeu propose d’acheter des améliorations esthétiques, de
nouveaux skateboards, de nouvelles tenues et casques, etc.

Un jeu qui nous avait
séduits à l’époque de sa sortie
et qui propose avec la nouvelle aventure de
M.I.R.A.I., un intéressant rafraichissement.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Dweez (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 décembre 2016 à 13 h 26 min

    Pour ceux qui, comme moi, avaient le jeu avant cette mise à jour : j’ai
    réclamé par mél leur soit disante "compensation" : ils donnent un code
    permettant d’obtenir 10 cœurs et 5 orbes…
    avis aux amateurs…

  2. Darth Philou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 décembre 2016 à 18 h 57 min

    @Snooz ok, je vais la redowloader alors ; j’avais aimé la première, j’étais
    allé au bout ; j’ai même acheté les musiques… mais l’histoire et le final ne
    m’ont pas motivé à y rejouer depuis ; je l’ai donc supprimée. Je vais donc
    retenter.

  3. Snooz

    15 décembre 2016 à 17 h 38 min

    @Darth Philou : c’est une aventure complètement différente, non reliée à la
    première et avec une histoire propre. Quant au ton général, on reste dans une
    ambiance légèrement mélancolique. Mais c’est gratuit, alors faut tester !

  4. Darth Philou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 décembre 2016 à 17 h 29 min

    C’est toujours la même histoire aussi déprimante ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.