Suivez-nous

Concurrence

Le prix de Netflix grimpe aux US

Netflix vient d’augmenter ses tarifs aux États-Unis, de quoi inquiéter les 7,5 millions d’abonnés en France.

Il y a

 

le

 
ExpressVPN Netflix
© Unsplash - Clay Banks

Netflix, la plateforme de SVOD la plus populaire du monde (pour le moment) a encore décidé d’augmenter ses tarifs outre atlantique. Cette hausse intervient près de deux ans après la première, dans un marché de plus en plus concurrentiel ou la domination de Netflix est mise à mal.

Si le premier forfait d’abonnement est toujours sous la barre symbolique des 10$, la seconde formule avec deux écrans connectés augmente elle d’un dollar et passe à 14$. C’est à ce jour l’offre la plus répandue, elle représente à elle seule près de 50% des abonnements de Netflix. Du côté de l’offre “premium” avec jusqu’à 4 écrans, il faudra désormais débourser 18 dollars.

Netflix : le colosse aux pieds d’argile

Cette hausse intervient alors que Netflix a annoncé des pertes ces derniers mois. Si le partage des comptes est devenu monnaie courante, l’arrivée d’Apple TV+ ou de Disney+ a mis un coup d’arrêt aux abonnements de la plateforme, la rendant déficitaire.

Car oui Netflix est une entreprise à la santé fragile. Avec de gros investissements mis dans la création de série originale, la plateforme doit trouver constamment un nombre d’abonnées suffisant pour renflouer les caisses de l’entreprise. Mais quand ces derniers s’en vont pour Apple TV+ ou Disney + la balance n’est plus à l’équilibre. Netflix a donc logiquement augmenté les tarifs de son offre d’abonnement afin de pérenniser son modèle financier.

Une augmentation des tarifs qui n’a pour le moment touché que le pays de l’Oncle Sam mais il y a fort à parier qu’elle traverse l’Atlantique dans les prochains mois pour venir toucher nos comptes en banque, ici en Europe.

Netflix plus cher, Apple TV+ toujours gratuit

Reste à savoir si cette hausse des prix va avoir un impact réel sur le nombre d’abonnées de la plateforme. Longtemps redoutée, la première hausse des prix faite par Netflix en janvier 2019 n’avait pas eu un impact significatif sur les abonnements.

Aujourd’hui, la plupart des utilisateurs quittant la plateforme le ferrait effectivement pour rejoindre un autre service de SVOD, Disney+ étant le plus souvent le responsable de cette migration.

Mais du côté de Cupertino, la marque à la pomme n’est pas en reste. Peut être plus discrète dans les médias grand public, la plateforme Apple TV+ semble réussir à se faire une place dans le marché déjà très saturé de la SVOD.

Face à la hausse des prix de Netflix, le service d’Apple opte même pour l’exact opposé. Apple TV+est disponible en essai gratuit jusqu’en février 2021.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. MouM (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    31 octobre 2020 à 9 h 12 min

    Et si! l’abonnement 4 écrans est passé de 14 à 16 euros il y a un mois…

  2. Bof68 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    31 octobre 2020 à 9 h 52 min

    Bof…

  3. Lecteur-1578259046 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    31 octobre 2020 à 11 h 29 min

    J’ai canal sat et Disney inclus dans l’abonnement et finalement Netflix n’a rien de plus, à part quelques séries qui sont peu être bien, le reste cest nul 👎 . À force Les gens vont partir, car regarder et encore regarder des veilles séries dans le catalogue, les gens vont se lasser …

  4. Chloé😷 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    31 octobre 2020 à 12 h 08 min

    J’espère qu’ils ne profiteront pas de ce nouveau confinement pour augmenter leur prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.