Suivez-nous

Accessoires

Pourquoi cet abandon soudain du AirPower ? Les raisons les plus probables

Il y a

le

Le AirPower ne verra jamais le jour, c’est ce qu’a annoncé Apple hier. Les ingénieurs de la société californienne vont devoir repartir à zéro et peut-être même attendre de nouvelles techniques et technologies avant de pouvoir envisager à nouveau la commercialisation d’un tel produit. Car Apple semble avoir rencontré de gros problèmes de conception l’empêchant d’atteindre les standards désirés, d’où cet abandon. Voici justement ce qui aurait pu être la source de ces difficultés d’assemblage :

Avec le AirPower, Apple avait l’intention de proposer un chargeur Qi différent de la concurrence. En somme, la firme de Tim Cook envisageait un chargeur à large surface, capable de recharger 3 appareils en simultanée. Et pour une grande facilité d’utilisation, la société californienne visait à ce que l’utilisateur ait simplement à poser son iPhone sur le chargeur, sans se soucier de sa position.

C’est là le point à retenir concernant le Air Power. Alors que les chargeurs concurrents demandent à placer un appareil Qi dans une position précise pour que la recharge sans fil se passe bien, le AirPower devait supporter la recharge, peu importe la position de l’appareil à charger.

Et pour cela, Apple aurait envisagé un boitier contenant de nombreuses bobines de recharges, plusieurs dizaines, selon plusieurs brevets, dont celui-ci. Les chargeurs Qi classiques en contiennent généralement 2.

Hors, ce grand nombre de bobines aurait été la source de tous les maux du AirPower. Un tel enchevêtrement causerait un champ magnétique très puissant, d’où une grande chaleur émise, que les ingénieurs n’auraient pas réussi à contenir. Autre conséquence d’un tel assemblage, trop d’interférences électromagnétiques émanant du chargeur, pouvant créer des dommages sur la santé des utilisateurs, notamment ceux équipés d’un pacemaker ou d’aides auditives.

Enfin, Apple aurait pu réussir à finaliser son AirPower comme désiré. D’ailleurs, les indices vus du côté des nouveaux AirPods ou dans iOS 12.2 font penser que le chargeur était tout proche d’une commercialisation.

Mais la FCC, soit l’autorité américaine des télécommunications aurait refusé la validation de l’appareil, pour cause d’émissions électromagnétiques trop importantes, justement.

 

Apple n’a pas précisé les raisons de l’abandon du projet AirPower. La firme à simplement signalé que sa conception n’atteignait pas ses standards de qualité. On ne connaitra donc probablement jamais les causes précises. Mais les éléments décrits ci-dessus laissent imaginer qu’Apple a simplement imaginé un produit inconcevable avec les techniques et technologies du moment.

 

Pour tout savoir sur la recharge sans fil Qi, retrouvez :

Voir également notre vidéo sur la recharge sans fil iPhone :

Nos tests de chargeur Qi 7,5 W :

Et nos tests de chargeur Qi 5 W :

Mais aussi :

Enfin, pour ceux qui n’ont pas l’iPhone 8 ou X : il est possible d’offrir la recharge Qi à son iPhone plus ancien, on a testé trois solutions :

Source, source

Vous aimez ? Partagez !

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Sibienportant

    31 mars 2019 à 12 h 40 min

    Vous comprenez maintenant la méfiance de Grypas et ses frasques sur iphon.fr.
    Apple pensaient acheter SliceCharger depuis 18 mois. La firme n’a pas voulu. Apple ont même réussi à déposer des fa ke brevets aux USA.
    C’est pourtant bien ce produit qui est imprimé sur les boites airpods 2.
    Apple sont les parasites du monde Tech.

  2. Sibienportant

    31 mars 2019 à 12 h 42 min

    SliceCharger est le vrai nom du Airpower.

  3. Lecteur-1512464271 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    31 mars 2019 à 12 h 59 min

    Steve Jobs reviens

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer