Suivez-nous

Apple

Samsung, Google et Intel à la rescousse d’Apple dans la bataille contre Qualcomm

Il y a

le

Alors que Tim Cook et le CEO de Qualcomm ont
exprimé le désir de résoudre le conflit les opposant en dehors des tribunaux,
celui-ci prend de plus en plus d’ampleur avec de nouveaux acteurs externes.
Quatre
sous-traitants d’Apple
accusent notamment le fabricant de puces de violer
deux sections de la loi antitrust de Sherman ou "Sherman Act".

De plus, via un nouveau rapport du journal Reuters, on apprend qu’un
groupement de plusieurs sociétés avec des membres éminents comme
Samsung, Google, Intel ou encore Amazon vient apporter
son soutien à Apple
dans la bataille juridique l’opposant à
Qualcomm.

Qualcomm a demandé au gouvernement américain d’interdire la
commercialisation des iPhone aux États-Unis sous prétexte que ces derniers
utilisent des technologies violant leurs brevets.

Ce groupement de sociétés tech affirme qu’une interdiction de
commercialisation de l’iPhone aux États-Unis réduirait l’offre et entrainerait
une hausse des prix, ce qui nuirait aux consommateurs.

Au début de l’année,
Apple attaquait l’un de ses fournisseurs de puces
modem pour l’iPhone,
Qualcomm, à cause des pratiques anticoncurrentielles de ce dernier et notamment
les prix très élevés pratiqués par le fabricant de puces pour l’utilisation de
ses brevets.

Le soutien des grandes sociétés tech américaines permet à Apple d’avoir un
certain poids dans cette dispute juridique. Toutefois, rien ne garantit un
jugement en faveur de la firme de Cupertino. De plus, cela pourrait prendre un
certain temps. On pense notamment à l’affaire Samsung-Apple qui a duré
plusieurs années.

Source

Vous aimez ? Partagez !

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Maay (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    21 juillet 2017 à 12 h 42 min

    Ça fait plaisir de voir Qualcomm se prendre une fessée pareille. Ça fait
    longtemps qu’ils pourrissent le monde des telecom à faire passer leurs brevets
    dans les standards et ensuite abuser sur les licenses. J’espère bien qu’ils
    vont perdre gros et qu’ils changeront de stratégie à l’avenir.
    Quant à l’interdiction de l’iPhone aux US, c’est du flan, cela reviendrait à
    interdire tous les appareils mobiles, et en jouant aux cons comme ça ils
    viennent de réaliser l’impossible : rassembler tous leurs clients (tous féroces
    concurrents les uns des autres) contre eux.
    Ça leur apprendra à faire le troll. Bien fait pour eux

  2. John (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    21 juillet 2017 à 12 h 31 min

    Qualcoom risque de mourir si il se met à dos l’ensemble des gros du secteur
    !

  3. Heracles (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    21 juillet 2017 à 11 h 22 min

    Interdire l’iPhone aux USA alors que  est de la bas mais pas le reste du
    monde? C’est comme interdire Citroën ou Renault de vendre en France… une
    blague totale!

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer