Suivez-nous

Concurrence

Steve Ballmer s’explique sur son éclat de rire, tellement raillé depuis, à l’annonce de l’iPhone

Il y a

 

le

 

Steve-Ballmer-iphone.jpgAprès le lancement de l’iPhone, nombreuses
ont été les réactions, parfois positives, parfois moqueuses. Ces dernières
étaient notamment issues de concurrents tels que Blackberry, Nokia ou encore
Microsoft. Celle de Steve Ballmer, le boss de Microsoft, un éclat de
rire à la mesure du personnage théatra
l qu’il a toujours été, est
restée comme l’une des plus marquantes et des plus moquées. Rappelez-vous,
c’était en 2007, on en parlait
déjà ici sur iPhon.fr
.

Près de 10 ans après, il explique d’où venait son incompréhension
concernant l’iPhone
et un succès qu’il n’a su ni voir venir, ni
dupliquer et après lequel il a couru avec Microsoft durant des années. Revoyons
d’abord cet éclat de rire, et les raisons de ses doutes à l’époque.

Dans une
interview publiée tout récemment par Bloomberg
, le même Steve Ballmer
indique qu’il a manqué totalement un aspect de la stratégie d’Apple à cette
époque. Moquant le prix d’une machine à plusieurs centaines de dollars, là ou
les machines utilisant la version mobile de Windows de l’époque pouvaient se
trouver à moins de 100 dollars. Mais Apple avait eu une idée pour iminuer le
cout "facial" de l’iPhone, l’intégrer dans la subvention opérateur lorsqu’un
abonné prenait un engagement sur le forfait.

On se souvient d’ailleurs du deal particulièrement risqué qu’avait passé ATT
avec Steve Jobs plusieurs années avant la sortie de l’iPhone. Sans même avoir
vu la machine, juste un pari entre dirigeants, qui s’est avéré
gagnant.

Depuis, les années ont passé et les subventions opérateurs se sont envolées,
en particulier dans un pays comme la France ou le sans engagement est devenu la
norme, mais l’iPhone reste vendue. L machine en elle-même avait sans aucun
doute été également sous-estimée par Steve Ballmer.

Au delà de cette "anecdote",
l’interview à lire ici
permet de comprendre que S. Ballmer souhaitait
rentrer dans le marché du hardware plus tôt que Bill Gates, ce qui a créé une
rupture entre les deux amis. Depuis Microsoft a lancé ses produits Surface et
semble redresser la tête. Par contre dans le domaine du smartphone, c’est
terminé selon
les tous derniers chiffres de part de marché
.

Crédit
photo

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. R.burns (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    8 novembre 2016 à 0 h 13 min

    Des demi innovations mais c’est l’iPhone qui a créé la vraie innovation à
    savoir l’ERGONOMIE et FACILITE D’UTILISATION

  2. grypas

    7 novembre 2016 à 10 h 03 min

    Holala thibolide,
    Vous aviez jamais touché un SmartPhone avant 2007 donc…Sous UIQ et Sony
    Ericsson avec la série Px (2002) tout était reprise chez Apple, avec simplement
    l’avancée techno de 5 ans pour l’écran capacitif mais souvenez-vous, pas de mms
    avant fin 2008 alors qu’en 2005 la visio se faisait avec le P990 avec
    enregistrement vidéo, magasin d’apps, mises ä jour et dock depuis le p800 de
    2002 avec interface stylet pouvant se changer en icones tactiles pour les
    doigts…Rien de neuf donc

    http://10awesome.com/wp-content/upl

  3. thibolide

    7 novembre 2016 à 9 h 36 min

    @insomnia non mais dès l’iphone 1 il y avait de grosses nouveautés, le fil
    continu des texto spar exemple: avant cela chaque sms était indépendant et
    hyper limité en stockage…. donc d’un coup le sms devenait un truc cool

  4. User1473404587577 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    6 novembre 2016 à 20 h 00 min

    L’iPhone a changé l’industrie du téléphone ! Il en rigolait mais au vu des
    chiffres il a du faire la grimace !

  5. Insomnia (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    6 novembre 2016 à 18 h 37 min

    A partir du 3G ça a fait pop car les deux premières versions étaient
    tellement limité… et pas de quoi fouetter un chat

  6. jacoch

    6 novembre 2016 à 18 h 23 min

    Il a aussi raté l’effet wouaw de l’iPhone. Dès qu’on parcourait les photos,
    tout était fluide, comparé aux Windows Phones de l’époque. Et que dire de
    Safari qui permettait enfin d’afficher tous les sites correctement sur mobile.
    L’autre force d’Apple, ca a été de pousser les opérateurs à sortir des forfaits
    incluant du data. Avant ça, je payais autour de 10€ le Mo! Ca donnait pas envie
    de surfer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *