Suivez-nous

Tests

Test du « kiné » connecté pour iPhone : le Bluetens : notre avis et mise à jour électrodes « M » !

Il y a

le

test-avis-bluetens-iphone-3.jpgOn vous l’avait présenté en
début d’année, le temps est enfin venu de partager les photos, d’expliquer
l’utilisation et de donner notre avis sur un accessoire iPhone pas vraiment
classique !

Vous l’avez reconnu, il s’agit d’un appareil compact connecté sans
fil
, qui vise à masser, délasser, renforcer, bref à faire de
l’electrostimulation
. Sauf que là, les programmes, la lancement et le
pilotage sont embarqués non pas sur l’appareil lui même, mais dans une
application particulièrement complète
. Le Bluetens a été créé par une
équipe française constituée notamment de kinésithérapeutes.

C’est parti pour le test du "kiné" de poche connecté iPhone (notez les
apostrophes, c’est une énorme réduction et un vrai kiné fait bien plus que
ça)

Premier contact

C’est un coffret compact mais complet qui se dévoile au déballage. Ainsi,
les différents éléments qui constituent la solution Bluetens sont rangés chacun
dans leur petit espace.

test-avis-bluetens-iphone-1.jpg

Voyons tout d’abord le boitier électronique Bluetens, le cœur du
système : il est tout petit et très léger

test-avis-bluetens-iphone-2.jpg

test-avis-bluetens-iphone-4.jpg

test-avis-bluetens-iphone-12.jpg

On découvre ensuite les électrodes réutilisables qui viennent se coller sur
la peau, elles vont par quatre et il y a trois plaques au total. Les électrodes
sont souriantes :

test-avis-bluetens-iphone-20.jpg

En ouvrant le tiroir latéral, ce sont les câbles de liaison qui se
dévoilent, après déballage.

test-avis-bluetens-iphone-5.jpg

Certains vont se brancher via un mécanisme similaire aux boutons pression
sur les électrodes tandis qu’un autre est fourni pour la recharge du boitier
électronique. Il s’agit d’un câble micro USB tout ce qu’il y a de plus
classique.

test-avis-bluetens-iphone-14.jpg

test-avis-bluetens-iphone-18.jpg

test-avis-bluetens-iphone-15.jpg

Enfin, c’est accessoire n’a l’air de rien mais il s’avère
indispensable : une pochette avec fermeture par cordelette est fournie,
elle permet de ranger tout ce petit monde bien proprement pour pouvoir
embarquer le bluetens en vacances ou en déplacement.

test-avis-bluetens-iphone-16.jpg

Mise en route

Le boitier se recharge via le câble d’alimentation fourni, moyennant
l’utilisation d’un transformateur USB standard. Le câble se branche sur une
prise protégée par un volet. Ce dernier laisse au choix la possibilité de
brancher le chargeur (non fourni, mais celui de l’iPhone suffit du moment qu’il
a une prise USB) ou bien les électrodes.

test-avis-bluetens-iphone-8.jpg
test-avis-bluetens-iphone-9.jpg

Mais alors … Il n’est pas possible d’utiliser le Bluetens alors qu’il se
recharge ? He bien non et la raison après vérification, est liée aux
exigences de sécurité, pour éviter tout risque électrique, ps de branchement
sur le secteur alors que les électrodes et le système est en route.

test-avis-bluetens-iphone-6.jpg
test-avis-bluetens-iphone-7.jpg

La recharge s’effectue en deux heures environ et un système de Led indique
lorsqu’elle est complète. Sachatnt que le niveau de batterie est également
indiqué dans ‘application associée sur l’iPhone.

test-avis-bluetens-iphone-19.jpg

Une fois les électrodes branchées, celles-ci peuvent être placées sur la
peau. On note qu’elles ont une texture gel, assez fraiches au toucher et lors
de la pause, mais que le produit utilisé reste bien collé sur l’électrode, et
pas sur le film plastique de rangement, ni sur la peau lorsqu’on les retire
(même si ça tire un peu au niveau des poils ! ).

Reste à installer et lancer l’application Bluetens, elle
est gratuite ici sur l’App Store
.

Vient maintenant le moment de connecter le boitier à l’iPhone. La liaison se
fait sans fil, via Bluetooth et ne demande pas de code spécifique, ni de
processus d’appairage, le bluetooth 4 permet à l’application de détecter le
Bluetens et de le reconnaitre automatiquement lors du lancement d’un programme.
Pratique, rapide et fonctionnel.

Utilisation et impressions

La mise en route d’un programme qu’il soit de musculation ou de détente
passe intégralement par l’application. Il s’agit alors de via une interface
rotative la zone du corps concernée (dos, haut du dos, épaules, poignet,
avant-bras, coude, bras, pied, cheville, mollet, genou, cuisse, fesse ou
ventre) , puis le type de massage ou d’exercice souhaité (renforcement, soin,
relaxation). Sont alors proposés différents programmes. Tous sont décrits en
détail avec leur action, le conseil concernant l’intensité à choisir et des
recommandations de fréquence par exemple.

appli-bluetens-iphone-1.jpg

Les programmes sont très nombreux, on pourrait même s’y perdre, mais ils
sont bien documentés et réalisés par des kinésithérapeutes et le tout en
Français, pour cause, cocorico, le bluetens est une solution
française !

Une fois le programme sélectionné, l’appli indique graphiquement ou et
comment placer les électrodes puis lance le programme en se connectant au
bluetens, qui aura été allumé entre temps.

appli-bluetens-iphone-2.jpg

Et voici l’effet en vidéo :

Du choix du programme à son lancement, seulement quelques secondes sont
nécessaires. On note qu’il est possible pour faciliter l’utilisation récurrente
de programmes, de mettre certains d’entre eux en favoris mais
aussi de planifier des séances dans l’agenda intégré à l’application.

Une fois le programme lancé et à tout moment en cours d’utilisation, il est
possible de régler l’intensité des impulsions envoyées. La
plage de réglage est très très large, il faut commencer bas
pour trouver la bonne zone de confort et ne pas subir des picotements
désagréables.

En parallèle du réglage via l’app, une molette est prévue sur le
bluetens
, elle permet aussi de gérer l’intensité sans avoir à attraper
l’iPhone en cours de séance.

test-avis-bluetens-iphone-10.jpg

Les séances durent en général entre 15 minutes et 30 minutes. Le boitier
pourra être rangé dans la poche tandis que l’absence de liaison filaire avec
l’iPhone permet d’être totalement libre de ses mouvements. Cela s’avère
pratique et permet de faire ses séances un peu partout, sans se sentir
encombré.

test-avis-bluetens-iphone-11.jpg

En ce qui concerne l’autonomie, il faut savoir qu’une recharge complète (2 h
environ) permet d’assurer ensuite une dizaine de séances (de 20 à 30 minutes
chacune) pour les différents essais que l’on a pu faire. Les électrodes ont
elles été utilisées pour plus de 30 séances et pour certaines commencent à
légèrement moins coller sur les cotés, elles restent néanmoins utilisables. Il
faut savoir que des électrodes sont vendues par paquet de 12
au tarif de 19 euros environ ici
.

test-avis-bluetens-iphone-22.jpg

Avant de poursuivre, on va déjà donner un premier retour sur l’aspect
technique de la solution. en terme de qualité de fabrication, de développement
pour l’appli, mais aussi de facilité d’utilisation, de lecture et
d’utilisation, c’est un sans faute. L’ensemble fonctionne parfaitement, la
qualité est au rendez-vous.

Quid de l’effet "médical"

On attaque la partie la plus délicate du test, en effet, on parle ici d’un
système qui envoie des impulsions électriques et génère des contractions des
muscles, plus ou moins puissantes selon le réglage choisi. On parle aussi d’une
application qui permet de gérer et d’utiliser de très nombreux programmes. Le
choix est incontestablement au rendez-vous.

On a eu la chance dans le cadre du test et en lien avec le fabricant,
d’avoir une "ordonnance" personnalisée adaptée aux sports pratiqués (badminton,
running) c’est un vrai plus qui permet face à la multitude de possibilités, de
démarrer sans se poser de questions. C’est un confort qui manquera sans doute
aux acheteurs et pourrait fort bien passer par un assistant interne à
l’application pour permettre à tout acheteur de s’y retrouver.

test-avis-bluetens-iphone-17.jpg

Ensuite, en terme d’effet, n’ayant jamais pratiqué l’électro stimulation
avant, impossible de comparer, mais une chose est certaine, cela surprend. En
effet, les première séances et premières impulsions se sont traduites parfois
par des picotements pas forcément agréables, il faut démarrer doucement,
tester, essayer les programmes et tout simplement s’habituer. Ensuite, cela
devient moins surprenant et presque agréable, en tout cas sans gêne
particulière. Sur cet aspect, il est possible que cela soit lié à chaque
personne et que la perception soit différente. En terme d’effet, il est tout à
fait possible même avec ce matériel qui peut apparaitre petit, de
déclencher de véritables mouvements musculaires perceptibles à
l’oeil
.

test-avis-bluetens-iphone-21.jpg

Quant aux résultats … Là encore, après plusieurs séances, la partie
gestion des courbatures a semble-t-il fait du bien (même si il est très
difficile de le mesurer …) tandis que la partie renforcement musculaire ne
transformera pas des abdos molassons en tablettes de chocolat croquantes du
jour au lendemain.

Mise à jour : les nouvelles électrodes M

Mise à jour le 16 octobre : suite à une mise à jour de
l’application et à la sortie de patchs spécifiques, le
Bluetens vient combler un manque relevé lors de notre test initial (ci-dessus).
C’est l’ajout du support pour l’utilisation des électrodes "M" pour le soin de
deux membres simultanément, déjà disponible depuis quelques mois sur Android,
il est arrivé sur iPhone !

Lors de sa sortie, le Bluetens était livré avec des électrodes de petites
tailles, impliquant la pose des 4 sur le même membre. Du coup, pour le soin de
deux jambes ou leur musculation, il fallait enchainer deux seances de suite,
parfois de plusieurs dizaines de minutes. C’était un inconvénient face à des
appareils concurrents non connectés.

Mais Bluetens a depuis sorti des électrodes de grande taille dites "M".
Celles-ci permettent d’avoir une action beaucoup plus large que celle des
petites vues ci-dessus. Après plusieurs semaines d’attente, alors que a mise à
jour permettant d’en profiter était disponible sur Android, elle a fini par
être également proposée pour l’application iPhone.

Désormais, via le simple achat des électrodes "M" ici vendues
au prix de 14,5 euros les 8
.

bluetens-electrodes-m-2.jpg

Différence de taille avec les électrodes classiques :

bluetens-electrodes-m-3.jpg

Une fois l’app mise à jour, il est possible de choisir pour les différents
programmes d’utiliser les électrodes de grande taille par 2 sur un membre, ou
par 4 sur deux membres symétriques.

En pratique, cela devient beaucoup plus rapide et efficace, tandis que la
mise en oeuvre est tout à fait identique à celle connue avec les électrodes
traditionnelles Un simple switch au niveau du programme choisi permet de passer
d’un mode à l’autre et de connaitre la disposition des électrodes à adopter
selon leur taille.

comment-utiliser-electrodes-bluetens-m-iphone.jpg

Leur pose et dépose est tout à fait similaire à celle des tailles plus
petites, leur qualité et durée de vie similaire, pour cause, elles sont
réalisées dans les mêmes matériaux.

bluetens-electrodes-m-1.jpg

A l’usage, l’ensemble s’est avéré parfait, répondant aux attentes et à la
promesse faite lors de notre test, à savoir que le mode traitement simultané de
eux membres arrivait. Il est là, il fonctionne parfaitement. Mieux,
l’utilisation d’électrodes plus larges à la place des petites donnent un impact
plus fort aux séances (exemple : abdos), rendant le bluetens encore plus
efficace !

Conclusion

Avec le Bluetens, les créateurs ont réussi le tour de force de proposer un
appareil minimaliste en terme d’encombrement, mais maximal en terme de
possibilités grâce à l’intelligence embarquée via l’application.
Corollaire, les programmes sont simples à lancer et faciles à
retrouver
, l’utilisation en elle-même est extrêmement facile et le
produit peut être emmené partout sans problème. Là ou il serait possible
d’aller plus loin, c’est dans l’accompagnement dans le choix des
programmes
, mais les explications associées à chacun doivent permettre
de choisir parmi l’abondance de propositions. C’est techniquement
indéniablement une véritable réussite. Pour ce qui est du résultat, impossible
de donner un avis fiable faute d’expérience dans le domaine, mais une chose est
sûre, l’appareil a bien un effet sur les muscles, il fait ce qu’il doit faire
et la technologie du "Tense" est connue et reconnue, à l’usage, l’expérience
est positive.

Les + :

  • très grande facilité d’utilisation et de choix des programmes grâce à une
    app particulièrement claire à l’usage
  • grande richesse de programmes, variété des propositions
  • matériel leger, compact, facile à transporter, dans l’esprit du nomadisme
    associé au smartphone
  • connexion bluetooth automatique, aucun setup particulier

Les – :

  • L’abondance de proposition peut laisser perplexe sur le programme à
    choisir, un assistant intelligent pourrait aider à batir un programme adapté à
    chacun
Le kiné connecté Bluetens
iPhone
reçoit la note de 4,5 étoiles sur 5
par iPhon.fr
Test du "kiné" connecté pour iPhone : le Bluetens : notre avis et mise à jour électrodes "M" ! 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans