Suivez-nous

Tests

Test de la clé USB iPhone/iPad déguisée en câble de recharge : Lexar JumpDrive C20i

Il y a

le

Alors que la mémoire
dédiée au stockage sur l »iPhone ou l’iPad est limitée par le modèle choisi
lors de l’achat, les besoins en espace disponible pour les photos, vidéos,
musique ou documents vont eux en s’acroissant avec le temps. Résultat, comme un
gaz emplit l’ensemble de l’espace qui lui est laissé, la machine finit souvent
par être pleine et l’on a régulièrement une alerte système demandant de libérer
de la place. C’est quasi inéluctable !

Alors les fabricants d’accessoires, aidés par le port numérique lightning
introduit avec l’iPhone 5, ont imaginé des périphériques de
stockage
. Parmi les solutions, il y a les clés USB, à double prise USB
d’un coté et prise lightning de l’autre. Lexar en propose une, on la testera
dans quelques jours. Mais l’autre solution beaucoup plus originale et maline
consiste à proposer un câble de recharge intégrant de la
mémoire
ou comment faire d’une pierre deux coups !

Voyons donc en images comment s’utilise cette clé USB originale, ses
avantages et inconvénients ainsi que notre avis !

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-10.jpg

Au premier abord, on a un câble de recharge, celui-ci est
court et il se range avec une pièce en plastique qui permet d’attacher les deux
extrémités ensemble.

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-9.jpg

Ce câble est plutôt épais et possède en plus des prises aluminium, autant
dire que cela respire la solidité, au moins perçue.

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-8.jpg

Pour l’utilisation, le câble dispose d’une prise lightning d’un
coté
, et USB standard de l’autre :

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-7.jpg
lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-6.jpg

La recharge s’effectue en le branchant comme un câble standard, au choix sur
une prise d’ordinateur ou sur le transformateur de l’iPhone ou de l’iPad. On
note que la taille de la prise Lightning est bien supèrieure à celle
d’un câble Apple standard
. Cela peut selon le type de protection
utilisée, ne pas pouvoir passer sans la retirer (dans le cas d’une Lifeproof par exemple, cela ne passe pas, sans aucun doute
!).

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-2.jpg

On a mesuré l’intensité de la recharge obtenue avec un transformateur
iPhone, un Macbook Air récent et un transformateur d’iPad (10 W), il est apparu
que la recharge s’effectuait mais que l’intensité
fournie était inférieure à celle obtenue avec un câble de recharge
"classique"
. On obtient environ 0,5 mAh soit 2/3 à la moitié des
valeurs habituelles. Cela impacts donc le temps de recharge.

Par ailleurs, il faut connaitre une limitation : ce câble ne
permet pas la synchronisation et le transfert de données entre
l’iPhone/iPad et un ordinateur
, il n’assure que la recharge. ceci es
lié au fait qu’il est reconnu comme mémoire de stockage par l’ordinateur.

Mais on l’a vu, c’est son aspect principal, ce câble a pris soin de
dissimuler une mémoire de 16 à 128 Go ! C’est en effet sa
deuxième fonction, il s’agit d’une clé USB, voyons ce qu’elle
propose !

Utilisation comme clé USB

L’utilisation en tant que clé USB, comme pour absolument tous les
périphérique de ce type, nécessite une application spécifique.
Pour la trouver et l’installer, c’est facile, elle est proposée lorsque l’on
branche la clé pour la première fois.

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-3.jpg

Il s’agit de l’app Lexar Mobile Manager,
elle est gratuite ici sur l’App Store

Ensuite, lors de chaque branchement de la clé, une fenêtre s’affiche à
l’écran, elle permet de lancer l’application directement. Pratique.

L’application permet d’explorer le contenu de la mémoire du
câble
, mais aussi d’effectuer des sauvegardes des photos et des
contacts. Elle peut également stocker en local sur la machine, des
données et effectuer les transferts
.

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-4.jpg

Sans être magnifique, l’application est apparue néanmoins fonctionnelle,
très complète, d’une belle qualité générale et surtout
souvent mise à jour ce qui est important pour l’utilisation
future. Elle permet également de déplacer les fichiers et créer des
dossiers comme sur un ordinateur
, sur la clé, ou dans l’application.
Elle dispose de possibilités de visualisation des fichiers
classiques
mais aussi des vidéos, ainsi que du support des extensions
pour ouvrir les fichiers dans d’autres applications. Ce point notamment est
vital pour une bonne intégration à iOS.

appli-lexar-cle-usb-iphone-3.jpg

Elle propose de nombreuses options : appli-lexar-cle-usb-iphone-1.jpg

… dont la gestion des raccourcis 3D touch sur iPhone 6s/Plus :

appli-lexar-cle-usb-iphone-2.jpg

Lorsque le câble est branché sur un ordinateur, il est reconnu comme une clé
USB classique, il est alors possible d’accéder au contenu ou d’y envoyer des
fichiers, de créer des dossiers, bref, rien de spécifique. Cela fonctionne
comme attendu, comme une clé USB classique, une mini-led bleue indique que la
clé est lue.

branchement-cle-usb-iphone-lexar.jpg

En terme de performance, un fichier de 1,48 Go est transmis d’un ordinateur
(Macbook Air récent) vers la clé en 55 secondes, tandis que le transfert du
même fichier depuis le câble vers l’iPhone n’a pris que 50 secondes. Cela donne
un peu moins de 30 Mo/seconde.

Par rapport à une clé lightning USB plus "classique", il faut noter un
avantage avec cette solution. En effet, il est possible de regarder une
longue vidéo depuis la clé tout en rechargeant la machine
. Avec les
autres modèles de clé, le port Lightning étant occupé, pas de solution pour
brancher l’iPhone, qui voit donc son autonomie diminuer au fur et à mesure de
l’utilisation de la clé.

lexar-cable-cle-usb-lightning-iphone-ipad-5.jpg

Conclusion

On est face à une excellente idée ! En effet, pourquoi se
contenter d’une clé USB lorsque l’on peut avoir un câble de recharge en
plus
. En outre, ce type de câble court s’avère très pratique lorsque
l’on dispose d’une petite batterie externe de poche. Mieux, il est aussi
possible d’utiliser la clé alors que l’on recharge la
machine
.

En parallèle, l’application associée, un point très important pour qui
achète une clé lightning, est de très belle qualité et
complète
. La clé sera ainsi utile pour emmener des documents avec soi
ainsi que des vidéos par exemple, mais elle permet aussi de transférer des
données avec un ordinateur et de faire des sauvegardes. Seul point noir à ce
tableau, une intensité de recharge obtenue qui n’est pas optimale.

Cela reste un ensemble séduisant, très pratique et à un prix tout à
fait comparable aux autres solution de clé lightning proposées
.

Un modèle de clé plus classique mais intéressante est également
commercialisé par Lexar, elle utilise la même application et sera testée dans
nos colonnes sous peu. La
double clé Jumdrive m20i est en vente ici
à partir de 27,50 euros pour 16
Go, elle est également disponible en capacités de 32 et 64 Go. On l’a vue en
images ici
.

Enfin, un lecteur de carte microSD pour iPhone et iPad est

également disponible là

Les +

  • un accessoire, deux usages
  • application pratique et souvent mise à jour
  • par rapport à une clé classique Lightning, possibilité de lire une longue
    vidéo sur la clé, tout en rechargeant l’iPhone (tester ! )
  • plusieurs capaciéts pour tous els besoins / budgets
  • tarif attractif

Les –

  • le câble ne permet pas le transfert de données/ la synchronisation entre
    l’iPhone ou l’iPad et un ordinateur, seule la recharge est supportée
  • l’intensité électrique transmise est inférieure à celle d’un câble
    classique

À lire : les derniers tests
d’accessoires iPhone
dont :

La clé/câble de recharge JumpDrive
C20i
reçoit la note de 4 étoiles sur 5
par iPhon.fr

Vous aimez ?
Partagez !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer