Nous vous présentions il y a peu, l’accessoire iBike Rider de chez WikiMobi à destination des deux-roues motorisés, en voici aujourd’hui un test détaillé 🙂

boite.jpg

L’iBike Rider se définit comme un kit mains libres pour moto (ou scooter), compatible avec les iPhones 3G et 3GS, facilitant l’utilisation du GPS (via TomTom, Navigon, iGo, CoPilot), d’un avertisseur de radar (Avertinoo, Wikango, iCoyote), de la fonction MP3 et permettant aussi de recevoir des appels.

Package

La boîte contient trois petits sachets contenant les différentes parties du kit.

sachets.jpg

Le plus gros contient la partie destinée à s’adapter sur votre casque (tout type de casque : intégral, jet, …). Elle se décompose en 4 éléments principaux, articulés autour d’un petit boîtier :

equipement.jpg

  • Le micro est équipé d’une mousse anti-souffle. Il vous permet de pouvoir communiquer avec la personne qui vous aura appelé, mais aussi d’utiliser le contrôle vocal disponible sur votre iPhone 3GS

micro.jpg

  • Le bouton vous permet, même équipé de gros gants, de décrocher, de lancer le contrôle vocal, et plus simplement de contrôler la lecture de votre musique (lecture, stop, suivant, précédent). Sa partie inférieure est équipée d’un scratch, qui couplé à l’autre face autocollante fournie, ou bien directement sur une partie "tissue" de votre casque, permettra sa fixation.

bouton.jpg boutonback.jpg

  • Le raccord supérieur sera la seule partie qui dépassera de votre casque. Il permet ainsi de désolidariser la rallonge du casque, minimisant ainsi l’encombrement.
  • Les oreillettes sont l’élément principal de ce système. Hyper plate (1/2 cm à l’endroit le plus épais), elles sont d’un grand confort une fois correctement placées à l’intérieur du casque. Le dessus est recouvert d’un tissu doux (pas de grille métallique ou plastique).

oreille.jpg

L’arrière est quant à lui formé d’une couche de scratch (comme pour le bouton) leur permettant de rester correctement fixées à l’intérieur, particulièrement lors de la mise en place (problème bien connu avec des écouteurs classiques 🙂 ) ou du retrait du casque.

oreilleback.jpg

Le second sachet contient la rallonge de 1m30 (en tortillons heureusement), vous permettant de raccorder votre iPhone au casque. On retrouve donc d’un côté la prise jack spéciale iPhone, et de l’autre le raccord correspondant à celui du casque.

ralonge.jpg

Se trouvent aussi sur ce raccord, un module de réglage du son …

volume.jpg

… Et une pince permettant de fixer la partie supérieure de la rallonge au haut du manteau.

pince.jpg

Le dernier petit sachet contient enfin 2 x 2 modules autocollants de scratch (1 petit et 1 grand, en double) vous permettant de fixer le bouton et le micro (par le biais du module) à l’extérieure de votre casque.

scratch.jpg

Installation

L’installation n’est pas très compliquée mais doit être réalisée consciencieusement afin de ne pas dégrader le confort du casque et de positionner les éléments pour une utilisation optimale.

Les oreillettes trouvent bien entendu leur place pile en face des oreilles, c’est à dire juste au dessus du point d’encrage des sangles de fixation du casque. Les scratchs permettent un positionnement relativement facile.

casque_oreille_z.jpg

La principale difficulté consiste à trouver un emplacement aux deux câbles reliant les oreillettes au boîtier central. L’intérieur des casques pouvant la plupart du temps se démonter pour être lavé, j’ai fait passer les câbles derrière cette épaisseur (entre le tissus et l’espèce de polystyrène blanc super compact qui protège votre petite tête). Les longueurs étant assez bien calculées, vous n’en avez pas trop à dissimuler. Il est ensuite conseillé de fixer le boîtier à l’extérieur du casque à l’aide du scratch autocollant fourni. Il est important de préciser que le module, ainsi que le micro, sont 100% étanches ! Donc pas de soucis en cas de grosses pluies, ce que je ne vous souhaite pas en deux roues ! Pour ma part, j’ai eu envie de mettre le boîtier (qui n’est pas très épais) entre la coque (au niveau de la joue) et la grosse doublure en mousse (le scratch se fixant en plus très bien sur le tissus).

module.jpg

Une fois correctement placé, le système est très discret (bon ok il y a le micro, le bouton et le raccord ;-), mais le boîtier est bien caché et les câbles sont invisibles).

module_hide.jpg

J’ai alors laissé le bouton fixé avec le scratch sur mon tissu inférieur mais n’oubliez pas qu’un scratch autocollant est fourni pour ça.

casque_bouton.jpg

Voici le résultat final : assez discret n’est-ce pas ?

casque_oreille.jpg casque_open.jpg casque.jpg

Utilisation

Après quelques jours d’utilisation dans Paris, mon avis est très positif concernant le produit iBike Rider qui vient de vous être présenté. Une fois les oreillettes correctement placées, elles sont quasiment voire totalement imperceptibles. Le système est très simple d’utilisation quotidienne : le bloc communication reste dans le casque, la rallonge se branche simplement sur le casque et sur l’iPhone et le tour est joué. Le bouton de contrôle (lecture, stop, précédent, suivant, décrocher) est bien dimensionné et est facilement utilisable même avec des gants épais. Il ne tient qu’à vous de bien le positionner sur votre casque à l’aide du scratch autocollant (ou pas 😉 ). On ne peut cependant pas en dire autant concernant la facilité d’utilisation du bouton de volume avec des gants : la roue est un peu petite … mais vous ne devriez normalement pas en avoir besoin pendant que vous roulez. En parlant de volume, c’est bien entendu un point clé de ce type d’accessoire pour l’iPhone qui, disons le, n’a pas une grande marge de gain. Autant vous dire tout de suite, il y a de fortes chances que vous soyez toujours le volume à fond, que ce soit sur l’iPhone, dans le logiciel de GPS ainsi que sur le module de volume situé sur la rallonge. Mais pas d’inquiétude, le niveau sera alors suffisant pour vous guider correctement en ville. Pour les casques de type "jet" (ouvert au niveau du menton), vous risquez de tendre un peu l’oreille au dessus des 70km/h. Pour les casques "intégral", aucun problème jusqu’à 100km/h. Je n’ai malheureusement pas pu tester au delà (ce satané périph étant toujours bouché pendant mes tests). Bien entendu cela peut énormément varier avec la qualité de votre casque 🙂 … Pour ce qui est de l’autoroute, le volume risque donc d’être un peu faible, on pourra peut-être espérer un accessoire permettant de booster le volume. Enfin, j’aurai bien aimé pouvoir désolidariser le micro du boîtier (je ne sais pas si c’est possible et facilement réalisable 😉 ) car je ne compte pas l’utiliser (pas besoin de se rajouter cette distraction à Paris) mais je me sers par contre beaucoup du bouton pour lancer, changer ou arrêter la musique, qui n’existe pas sur les oreillettes simples

Conclusion

L’iBike Rider est un super produit qui ravira tous les utilisateurs de deux-roues qui ont essayé de conduire avec des écouteurs. L’installation nécessite quelques minutes mais n’est pas difficile. Les oreillettes ultra plates s’adaptent facilement au casque et ne diminuent en rien son confort. L’utilisation est très facile grâce au gros bouton, accessible même avec vos gants. Le volume sonore est suffisant pour une conduite en ville ou sur périphérique bouché 😉 L’argument ultime étant son prix : 29€ !!!

Bonne route à tous et soyez prudent ! V

Pour toutes questions, n’hésitez pas à me contacter (toma@iphon.fr)

Toma

PS : D’autres accessoires iPhone pour deux-roues sont en préparation chez WikiMobi tels qu’une housse étanche, un stylé chargé en ions ou une batterie externe longue durée … A suivre

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici