L'Apple Watch des participants va collecter des données sur les rythmes cardiaques anormaux et les notifier en cas de détection de fibrillation auriculaire.

apple-heart-study-watch.jpg

Cette étude est ouverte à tous les américains âgés d'au moins 22 ans et qui possèdent au minimum une Apple Watch Séries 1, il faut également télécharger l'app Apple Heart Study qui est uniquement disponible sur l'App Store américain.

En parallèle, la firme de Cupertino a également amélioré watchOS avec des alertes pro actives qui préviennent l'utilisateur quand celui-ci à un rythme cardiaque élevé alors qu'il est au repos, suggérant un problème cardiaque.

Ce type d'étude a pour objectif de montrer que les capteurs de l'Apple Watch peuvent aider à détecter d'éventuels problèmes cardiaques avant qu'ils ne deviennent trop graves et encourager les utilisateurs à consulter un spécialiste en fonction des données de la montre.

Cela permettrait également de réduire le nombre de morts dues à des maladies cardiaques si les mesures de la montre d'Apple sont considérées comme un indice fiable.

Source

Vous aimez ? Partagez !