Voilà donc un "flop" tout relatif, surtout si on regarde les chiffres de la concurrence, certainement un des meilleurs moyens pour évaluer le positionnement d'un modèle particulier.

Si Apple ne communique jamais le détail des ventes par modèle, de nombreuses analyses ont été compilées afin de ressortir des chiffres plus détaillés. Ceux-ci tendent à prouver que l'iPhone 5c, au moins aux États-Unis, connait un succès relatif. En effet, si l'on regarde le podium des modèles de smartphones vendus par les différents opérateurs, l'iPhone 5c se place toujours dans le trio de tête.


ventei5c.jpg

Des chiffres sont même avancés et 12,8 millions d'iPhone 5c auraient trouvé preneur. Si ce chiffre est certes assez éloigné de ceux de son frère l'iPhone 5s, il faut néanmoins constater qu'ils sont meilleurs que ceux de la concurrence.

Durant le dernière trimestre 2013, BlackBerry n'aurait vendu que 6 millions d’unités et les Windows Phone de Nokia ne dépasseraient pas les 8,6 millions. Même le vaisseau amiral de Samsung, le Galaxy S4 a fait moins bien avec 9 millions d'appareils vendus sur la période comparée.

Bien évidemment, ces chiffres provenant des États-Unis, tout est à relativiser. En effet, on sait qu'Apple dispose d'une position plus forte sur ses terres, que les smartphones y sont encore subventionnés par les opérateurs pour des abonnements de deux ans et cette tendance ne sera probablement pas la même dans beaucoup d'autres pays. Alors, il ne faut pas tirer de conclusions hâtives et avancer que l'iPhone 5c est un succès, loin de là. Mais, il faut bien reconnaître que si Apple aurait pu en vendre nettement plus avec un meilleur positionnent tarifaire, les résultats sont quand même honnêtes, au moins au regard de la concurrence.

Enfin, avec un modèle 8Go un peu plus abordable, une importante campagne publicitaire depuis quelques semaines comme par exemple ici à Paris et des offres opérateurs faisant baisser le prix d'appel, l'iPhone 5c devrait continuer à se vendre 'raisonnablement'.


source


Vous aimez ? Partagez !