Dans la vidéo, on peut voir le soleil fixe au centre de la pièce, autour duquel tournent les différentes planètes du système solaire et leurs satellites naturels. Le développeur a tenté de respecter les échelles de distances et de taille, ainsi que celle de vitesse de rotation autour de l’astre solaire.

Mais il ajoute tout de même en légende qu’en l’état, cette retranscription en AR n’est pas encore suffisamment précise concernant les caractéristiques citées ci-dessus.

Il n’empêche que comme d'habitude avec les démonstrations d’ARKit, c’est à nouveau impressionnant de fluidité et de stabilité. Et cela donne envie de tester toutes ces apps sur son iPhone. Il va falloir attendre la sortie d’iOS 11, qui ne devrait pas voir le jour en version grand public avant cet automne cependant.


Pour en savoir plus sur la réalité augmentée avec ARKit, ne manquez pas nos articles récents ici, dont les suivants :

Vous aimez ? Partagez !