Ce bouton peut s'accrocher à une chaîne, un porte-clés, se mettre dans une poche ou s’attacher sous les vêtements. L’idée est de le garder discrètement à un endroit facilement accessible en cas de stress, afin de pouvoir appuyer dessus rapidement.

L’appui sur le bouton envoie un message d’alerte au(x) contact(s) désiré(s), indiquant sa position géolocalisée et la procédure à suivre. Cela permet d’éviter à avoir à sortir le téléphone dans le cas, où, notamment pour les femmes, des personnes malintentionnées sont détectées dans des environs pas toujours rassurants (typiquement, le retour de nuit à pied chez soi dans les rues désertées d’une ville endormie).

revolar-wearable-2.jpg

Le bouton est aussi capable d’envoyer une alerte d’urgence, cela se fait en tapant 2 fois de suite dessus, ce qui indique au contact que la situation est grave et/ou dangereuse et qu’il vaut mieux appeler directement la police.

Il est malheureusement triste que ce genre d’outils ait le besoin d’exister, mais cela a le mérite de pouvoir aider certaines personnes, sinon au moins de les rassurer. C'est à découvrir ici [en anglais)

Source

Vous aimez ? Partagez !