Découverte

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-1.jpg

La coque Seashell est bien protégée à la livraison avec notamment un film plastique collé sur l'une des faces pour éviter la rayures durant le transport probablement . Dès le déballage, on est surpris par la robustesse et l'épaisseur des plastiques utilisés.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-2.jpg

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-3.jpg

On est loin, très loin des coques étanches à 1 m que l'on a pu voir, c'est normal, celle-ci vise beaucoup plus. C'est vraiment l'impression qui domine au premier contact : ce que l'on ressent sous la main, ce que l'on voit est rassurant ! On a un vrai caisson, compact pour ce type de matériel (mais énorme pour une coque, on l'a déjà exprimé, ce n'est pas pour aller au travail !), qui devrait assurer une très bonne protection contre la pression ou les chutes accidentelles (annoncé jusqu'à 1 mètre).

Le boitier possède une poignée qui va permettre de l'ouvrir en deux comme un porte-feuille afin d'y disposer l'iPhone.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-5.jpg

La même poignée servira également à refermer l'ensemble pour assurer l'étanchéité. Pas d'autre mécanisme, une simple poignée, épaisse, large et pratique, permet l'ouverture et la fermeture.

D'autres éléments sont à noter : la protection de l'objectif, avec ce qui est probablement du verre, solidement vissé sur l'avant.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-4.jpg

On note ensuite, sur l'arrière, une série de 4 boutons, ceux-ci s'enfoncent lorsqu'on appuie et reviennent en place mus par un ressort. Vous l'avez compris, il s'agit des boutons qui serviront à activer l'interface de l'iPhone une fois qu'il est emprisonné dans son "sous-marin".

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-8.jpg

Dernier élément à remarquer : la présence d'une pièce métallique sur le dessous du caisson, elle permet d'avoir un pas de vis femelle à la norme des supports d'appareils photo (¼"), celui-ci pourra permettre d'accrocher une torche par exemple.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-10.jpg

Fourni également avec l'ensemble, un cordon qui se fixe à l'un des quatre anneaux plastiques moulés avec la coque pour cela.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-16.jpg

Mise en place et utilisation

L'ouverture s'effectue en déverrouillant la poignée (orange) : pour cela, un petit loqué doit être poussé sur le coté tout d'abord.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-13.jpg

Sa présence est sécurisante, la poignée ne pourra pas s'ouvrir par erreur alors que l'on est dans l'eau.

La coque s'ouvre alors en deux parties, dévoilant l'emplacement prévu pour l'iPhone ainsi que le joint d'étanchéité.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-6.jpg

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-7.jpg

Reste à insérer l'iPhone, il est bien calé avec des petites pièces de mousse déjà collées. Nul besoin de forcer, mais pour autant l'iPhone ne peut plus bouger d'un millimètre. Et voilà, c'est fini, tout est en place, reste à refermer. C'est rapide, simple et efficace.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-11.jpg

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-12.jpg

Mais il faut ici s'arrêter sur un point important : pour manipuler l'iPhone, des boutons sont prévus, ils appuient sur l'écran tactile afin de déclencher les actions et cela nécessite une petite préparation sur l'iPhone afin de pouvoir faire ce que permet cette coque : photographier ou filmer.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-9.jpg

Tout est expliqué dans une notice (en anglais) : il faut enlever le mode veille de l'iPhone afin que l'iPone ne se verrouille pas tout seul, le slide ne pourrait alors pas être effectué via les boutons (ceci va jouer sur l'autonomie bien entendu puisque l'iPhone restera en fonctionnement). Autre disposition à prendre : se mettre en mode avion, pousser la luminosité au maximum, couper les alertes et autres notifications afin de ne pas se retrouver avec une interface qui soit "perturbée" alors que l'on est en plongée, bloquer la rotation pour rester en portrait, bouger l’icône de l'appareil photo dans le coin bas droit du dock iPhone,puis lancer l'application photo et mettre le flash sur off.

Les boutons tombent alors parfaitement aux bons endroits pour assurer les prises de vue, mais également pour basculer du mode photo au mode vidéo.

Si par malheur les futures versions d'iOS changaient la disposition des boutons virtuels à l'écran cela pourrait générer une incompatibilité, mais une application Seashell dédiée pourrait alors être utilisée, elle est disponible gratuitement ici sur l'App Store.

Voilà, l'iPhone en route, en mode photo / vidéo est en place, la coque refermée. Au préalable, on l'a testée "à vide" au fond de l'eau afin de s'assurer qu'il n'y avait pas de fuite.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-14.jpg

Le test suivant consistait à tester la prise de vue sous l'eau : est-ce que cela fonctionne correctement, peut-on tout faire ou y a-t-il des limitations et enfin, quid de l'étanchéité. Alors malheureusement, on n'a pas pu plonger à 40 m pour tester ceci, mais l'ensemble a été testé en piscine jusqu'à 2 m de profondeur : les images sont très correctes, pas d'effet spécifique lié à la coque, ça marche parfaitement.

Les boutons tombent bien sous le doigt et transmettent les commandes : déclenchement, début ou fin de vidéo.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-15.jpg

On note que l'aspect tactile est indiqué comme fonctionnant jusqu'à 10m de profondeur (non vérifié donc), la protection et résistance étant elle assurée jusqu'à 40 m de profondeur.

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-22.jpg

Enfin, il va sans dire qu'à chaque fois, l'iPhone est ressorti de son caisson absolument sec, c'était attendu, mais important de le confirmer.

Conclusion

A l'usage, ce caisson est apparu à la fois robuste dans sa conception et très simple et rapide à utiliser. Ainsi, l'iPhone se met en place en quelques secondes et ensuite l'iPhone fait vraiment corps avec le boitier. La préparation de l'interface iOS est elle un peu plus longue mais on s'y habitue. C'est ensuite un véritable appareil photo / caméra que l'on manipule, mais capable de résister aux affres de la météo et aux poussières mais aussi à une plongée plus profonde que ce que permettent les coques étanches habituelles qui apparaissent bien légères du coup.

Ces caractéristiques bien particulières en font un accessoire spécialisé qui séduira sans aucun doute les baroudeurs amenés à se frotter à l'élément liquide, à la surface mais aussi et surtout en profondeur. Il est vendu au prix de 119 euros.

Les huit coloris :

tests-etui-etanche-iphone-5-seashell-19.jpg



A lire également, nos tests d'accessoires pour l'iPhone 5 :


Vous aimez ? Partagez !