Suivez-nous

Concurrence

L’Allemagne aussi en a après le positionnement d’Apple

L’autorité de la concurrence d’outre-Rhin s’intéresse de près aux pratiques commerciales des GAFAM. Une interview postée ce week-end dans un journal berlinois nous permet d’en apprendre un peu plus sur ses véhémences.

Il y a

 

le

 

Par

Bundeskartellamt
© iPhon.fr

Décidément, on dirait bien que tous les législateurs de la planète ont l’intention de freiner Apple dans son élan qui fait déjà d’elle l’une des plus grandes puissances de l’économie mondiale. En effet, tout juste deux jours après un dernier rebondissement dans l’affaire qui l’oppose aux États-Unis, voici que la société qui fabrique l’iPhone se voit à nouveau épinglée pour son comportement vis-à-vis des autres entreprises évoluant dans les mêmes secteurs d’activité.

Cette fois-ci, c’est encore en Europe que ça se passe, avec l’Allemagne, et plus précisément le Bundeskartellamt. Cette institution nationale est en charge de veiller à ce que la compétition entre les différents acteurs du marché de la tech reste fair-play.

Limiter la collecte de données pour mieux protéger

C’est Andreas Mundt, le président de l’organisation depuis 2009, qui a accordé un échange à un quotidien de centre droit publié dans sa capitale. On y apprend que selon lui, les sociétés comme Facebook, Amazon, Apple et Google étant les reines de la collecte de données, cette stratégie doit être davantage maîtrisée. Une telle opération pourrait se dérouler de plusieurs façons :

  • capitaliser sur le RGPD pour vérifier que le droit à la portabilité de nos informations personnelles est bien respecté (comprenez par exemple qu’il est important de vous laisser le choix de quitter iOS pour Android facilement)
  • minimiser la quantité de données sur notre vie privée que sauvegardent les multinationales américaines (de ce côté, Apple semble meilleure élève que les autres)
  • ouvrir davantage cette data aux concurrents afin que ceux-ci puissent y accéder plus librement et avoir ainsi une chance de peser face aux grands groupes (par exemple, permettre aux développeurs publiant leurs applications sur l’App Store de nous cibler aussi bien que le fait Apple avec ses propres apps)

Si les discussions entre ceux qui écrivent les lois en Allemagne aboutissent, on pourrait donc voir de nouveaux textes approuvés par les députés pour venir ralentir directement les profits des firmes de la Silicon Valley comme Microsoft. Et d’autres pays, comme la France, suivre le mouvement.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Birlou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    21 janvier 2020 à 11 h 07 min

    C’est quoi cette carte qui montre encore l’Allemagne divisée et les autres pays dans leur états d’avant la chute du rideau de fer ?!
    Grosse boulette éditoriale. 😡

    • Valentin

      21 janvier 2020 à 17 h 32 min

      Oops j’ai juste pris en photo une carte que j’ai croisée en voyageant. Elle doit dater, c’est modifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.