Suivez-nous

Apple

Apple se servirait de la confidentialité pour cacher un comportement anti-compétitif

Un homme politique américain semble bien décidé à coincer le constructeur de l’iPhone pour des pratiques de favoritisme sur son marché.

Il y a

le

Apple
© Luke Michael / Apple

Décidément, les législateurs sont loin d’en avoir fini avec Apple. Car en plus de la situation dans laquelle la marque fait face à la Commission Européenne, celle-ci est en pourparlers avec un Représentant des États-Unis qui épingle le manque d’impartialité d’iOS envers les concurrents de la firme à la Pomme.

Et ce n’est pas près de s’arranger : en effet, suite à ses discussions avec l’équipe de Tim Cook, David Cicilline, en charge de l’affaire, a réitéré de nouvelles accusations. Il soupçonne en effet que les développeurs du système d’exploitation des iPhone créent de nouvelles fonctionnalités sous couvert de protection de la vie privée… Alors que celles-ci jouent le rôle de véritable frein au développement d’entreprises ayant le même modèle de revenus.

Le GPS dans le viseur

La situation qui pose problème s’illustre très bien en prenant l’exemple de Tile. Cette startup fabrique des porte-clés connectés qui ont besoin d’accéder à la position d’un appareil pour fonctionner correctement. Et ça fonctionne, puisque plus de 100 millions de dollars ont été investis dans cette success-story.

Sauf que depuis une mise à jour d’iOS… Ce n’est plus possible. En effet, afin de garantir davantage de confidentialité, les informations de localisation peuvent ne plus être transmises à l’application Tile en permanence, ce qui réduit drastiquement l’efficacité du gadget associé.

Quand on sait qu’un tracker similaire, AirTag, semble être dans les cartons d’Apple, on peut donc légitimement s’interroger sur sa position face à la concurrence si celui-ci profite mieux du GPS car étant considéré comme une partie importante de l’écosystème mobile de l’internaute. Ce n’est pas le premier service de la société qui se voit épinglé pour ce genre de pratique : Apple Music, Safari et surtout l’App Store sont aussi dans le même cas.

Apple se servirait de la confidentialité pour cacher un comportement anti-compétitif 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. User1504850889284 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 10 h 44 min

    Il n’y a rien d’anti concurrentiel à proposer au client de choisir de limiter la transmission de ses données gps à un éditeur tiers! Ca devient vraiment du gros foutage de gueule

  2. User1473621777339 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 12 h 21 min

    Moi je prends Apple pour éviter le flicage. Big brother, non merci.

  3. Jey (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 12 h 27 min

    On ne va pas accepter n’importe quoi, dont l’utilisation abusive de nos données, sous prétexte de ne pas freiner la compétitivité.
    Et quant au fait qu’Apple favoriserait ses propres produits, c’est pê aussi que les autres ne font pas l’effort de faire des produits répondant aux attentes des utilisateurs d’Apple.
    Et enfin, Apple n’a qu’une part du marché, les fabricants tiers ont largement de quoi se développer avec le marché Android.

  4. DG33600 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 13 h 57 min

    @Jey
    Aux US Apple a 50% de pdm

  5. Mistral (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 14 h 24 min

    @User1504850889284 Le problème est que ce n’est pas l’utilisateur qui choisi mais le fabricant ! Donc assurément cela peut être une problématique…
    Reprenant l’exemple du tracker si tu choisis d’autoriser ce prestataire de services à te donner accès à tes informations de localisation c’est ton choix, est-ce à Apple de décider si oui ou non il peut le faire (à savoir qu’il n’y a pas d’informations concernant la dite société et qu’à aucun moment il ne lui a été reprochée de revendre les informations ou autres). Donc si réellement l’interdiction intervient dans le sens de balayer une potentielle concurrence il s’agirait bien de concurrence déloyale.
    Et puis il faut quand même ajouter qu’au niveau d’iOS et des fonctionnalités GPS nous avons la possibilité d’autoriser les échanges de données lorsque l’application tierce est active, jamais ou tout le temps…
    Donc oui c’est embarrassant, et puis entre nous soit dit Apple n’est pas là pour ton petit bien être mais comme une grosse machine à cash qui ne cesse d’en avoir assez… On peut être utilisateur mais avoir une dose de lucidité !
    Ils seraient tant écolos que cela il nous pondraient pas des produits tous les ans, d’autant plus que les gammes s’étendent de plus en plus…

  6. Lecteur-1525294428 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 15 h 31 min

    Apple a toujours été progressiste, au sens français du terme, où l’on voit que ce mot devient de plus en plus une insulte !

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *