Suivez-nous

Apple

Antitrust : le président de Microsoft prend pour cible l’App Store

Brad Smith s’est exprimé devant les législateurs américains et n’a semble-t-il pas épargné la firme de Cupertino.

Il y a

le

bâtiment Microsoft
© Microsoft

Cela devrait être un des grands moments de cette fin de mois. Le lundi 27 juillet, les dirigeants des géants de la Tech que sont Tim Cook, Jeff Bezos, Sundar Pichai ou encore Mark Zuckerberg seront entendus par le Congrès américain. La Chambre des représentants s’intéresse depuis l’an dernier aux pratiques, que certains jugent anti-concurrentielles, de Facebook, Amazon, Google et Apple.

Le système de commissions de l’App Store est pointé du doigt

En amont de ces auditions, les parlementaires ont échangé il y a quelques semaines par vidéoconférence avec Brad Smith, le président de Microsoft, par ailleurs spécialisé dans les questions juridiques. Ils souhaitaient connaître son point de vue sur le sujet, d’autant plus pertinent que Microsoft a déjà connu par le passé de grands problèmes au sujet des règles de la concurrence.

Selon des témoignages recueillis par The Information, le dirigeant s’est montré très critique vis-à-vis d’Apple et de son comportement sur l’App Store. Il n’a en revanche pas critiqué les actions des autres entreprises. Brad Smith a fait part de ses préoccupations sur le magasin d’applications de la marque à la pomme et notamment sur « l’arbitraire des pratiques d’Apple dans le processus d’approbation ». Il a aussi pointé du doigt les achats intégrés qui, grâce aux commissions, rapportent beaucoup à la firme de Cupertino. C’est d’ailleurs pour cette raison que Spotify a porté plainte contre la marque à la pomme.

Nul doute que les députés attendent de pied ferme la venue de Tim Cook la semaine prochaine et ne manqueront pas de l’interroger à ce sujet.

Antitrust : le président de Microsoft prend pour cible l’App Store 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4
NOTE
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. MicroLOL

    23 juillet 2020 à 13 h 16 min

    qu’ils fassent déjà un windows qui fonctionne chez microsoft, depuis presque 30 ans qu’ils essaient, avec des mises à jours stables et sans faille, ensuite ils pourront se la ramener. Manquerait plus que Brad Smith accuse Apple pour l’echec cuisant des windows phones vers lequel aucun développeur y déposait une appli…

  2. Bac (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    23 juillet 2020 à 14 h 04 min

    Il fait ça pour qu’Apple assouplisse ses règles d’acceptation des applications et pouvoir diffuser le xCloud sur les ios.

    J’en suis pas contre, j’animerai bien voir aussi le PS Now

  3. Lecteur-1538418405 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    23 juillet 2020 à 20 h 42 min

    Y sont jaloux cette bande de nul

  4. Darth Philou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    23 juillet 2020 à 21 h 32 min

    On veut bien profiter de la R&D d’Apple qui a généré un marché potentiel de 100aines de million de personnes utilisent un iPhone. Mais on ne veut surtout pas que ca nous coute un sou… Le beurre et l’argent du beurre…

  5. Lecteur-1585482088 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    24 juillet 2020 à 9 h 30 min

    Renversement des rôles 30ans après !!!

  6. Lecteur-1585482088 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    27 juillet 2020 à 23 h 19 min

    J’aime quand les requins se dévorent !!

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *