Suivez-nous

Apple Watch

L’Apple Watch envoie un homme à l’hôpital

La montre a détecté un problème cardiaque chez un Brésilien, lui permettant d’être pris en charge rapidement. Mais était-ce réellement nécessaire ? On vous explique.

Il y a

le

Urgences
© Hush Naidoo / Unsplash

L’humain, comme tout être vivant, est faillible. Heureusement, notre espèce a su évoluer au point de devenir la plus intelligente de la planète. Cet attribut nous permet de grandes avancées dans le domaine de la médecine, avec des prouesses qui nous rapprochent toujours plus d’une longévité record : c’est le début de la définition du transhumanisme.

De plus, de nos jours, même les particuliers peuvent profiter des progrès technologiques en matière de santé. Ainsi, il existe de plus en plus de wearables capables de suivre l’activité quotidienne afin de fournir des graphiques détaillés de nos performances, mais aussi de nous alerter en cas de problème. C’est par exemple ce que peuvent faire l’Apple Watch et bon nombre de ses concurrentes grâce à un cardiofréquencemètre intégré.

Une histoire banale ?

Il y a quelques jours, un homme habitant en Amérique du Sud s’est donc retrouvé aux urgences après que sa montre connectée ait détecté que son coeur battait trop vite. L’appareil, programmé pour alerter son utilisateur en cas d’anomalie, a fourni aux médecins un résumé détaillé du rythme cardiaque permettant de diagnostiquer… De la tachycardie.

Apple Watch ECG

© iPhon.fr

Si l’information a été reprise dans bon nombre de médias internationaux (le patient en question dispose d’un compte Facebook vérifié avec plus de 1 600 abonnés), elle n’en est pas moins sujette à réflexion. En effet, même si la victime a finalement reçu un message de remerciement de Tim Cook, il y a des chances que l’événement malencontreux auquel elle a fait face soit plus une perte de temps qu’autre chose.

Tout le monde -ou presque- est concerné

Pourquoi ? Parce que la tachycardie n’est qu’un trouble très commun dans la population mondiale -j’en suis moi-même atteint- et qu’il ne nécessite que rarement d’être pris en charge. On vit d’ailleurs très bien avec, sans que cela n’engendre de gêne, de danger ou de douleur, à tel point qu’on ne s’en aperçoit souvent pas ou plus. Comprenez que s’il vous arrive de sentir votre coeur s’emballer un peu trop souvent, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter tant que le souci n’est ni permanent ni régulier.

C’est d’ailleurs la conclusion qu’ont délivrée les praticiens en charge du dossier, laissant repartir l’internaute après quelques minutes, le temps pour lui de raconter sa mésaventure sur son profil, photos à l’appui. La raison de son mal serait même due… À l’anxiété. Ça ne vous rappelle pas un moment stressant de votre vie ou votre battement cardiaque s’est accéléré ? Oui, comme quand on fait du sport, qu’on fait un peu trop la fête ou qu’on est effrayé, ça peut arriver à n’importe qui.

Alors, doit-on remercier Apple ? En réalité, il est important de nuancer son rôle dans l’affaire, car les hôpitaux sont de plus en plus notifiés de faux positifs ou d’accidents mineurs par sa smartwatch, laissant d’autres potentiels accidents plus violents être pris en charge plus lentement. Par ailleurs, il existe de vraies situations bien plus graves et risquées dans lesquelles le gadget a de bonnes raisons d’appeler les pompiers ou le SAMU, comme c’est le cas dans le tweet ci-dessous publié pas plus tard qu’hier.

L'Apple Watch envoie un homme à l'hôpital 8
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4
NOTE
8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Lecteur-1520157344 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    11 janvier 2020 à 10 h 44 min

    Le début de la fin?…🤔

  2. Col54113 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    11 janvier 2020 à 11 h 07 min

    Ce n est pas forcément l information qui est dangereuse mais plutôt le traitement de l’info qui en fait. Nous dérivons dans un sytème ou ne prenons plus de recul sur ce que l on nous dit et nous prenons toutes les infos sans recul et sans analyses. Un minimum de réflexion aurait peut être permis à ce brésilien de relativiser et d attendre un peu avant de se précipiter à l hôpital. Mais ce fonctionnement devient societal, ou nous réagissons de plus en plus au premier degré, à chaque info que nous recevons(et les réseaux sociaux en sont un bon exemple). Bonne journée à tous

  3. User147382855375 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    11 janvier 2020 à 11 h 35 min

    Je suis médecin, les gens anxieux n’ont pas attendu l’Apple watch pour avoir recours aux soins sans avoir de problème somatique. L’anxiété est un diagnostic parfois difficile et est retenu après avoir éliminer les choses graves. Tous les test diagnostics ont un taux de faux positifs ou faux négatifs. Dans ce cas, l’Apple watch a quand même permis d’éviter un enregistrement ECG sur 24h + une nouvelle consultation, voir d’autres examens et surtout le patient a pu être rassuré plus rapidement et à moindre frais.

  4. Benoit4445 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    11 janvier 2020 à 20 h 06 min

    @User147382855375 oui c’est ça, même si il a fait une visite aux urgence le diagnostique a pu être fait rapidement sans examens supplémentaires. D’ailleurs Je ne comprend pas cette news parce que en cas de tachycardie la montre ne fait qu’avertir que le test ecg est non concluant tout en insistant sur le fait que ce n’est pas un appareil à diagnostique et nous oriente vers le médecin en cas de douleur brutale, etc les signes clinique qu’on considère comme potentiellement urgents et les problèmes cardiovasculaires ne sont évidement pas les seules urgences vitales

  5. Birlou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    11 janvier 2020 à 21 h 01 min

    C’est une histoire que vous avez raconté de multiples fois, mais cette fois-ci vous avez vraiment romancé le truc (était-ce bien nécessaire ?).
    Restez concis SVP, parce que le style ici était un peu ampoulé.

    Quant au transhumanisme, sa définition n’est pas celle-ci. Elle se définit notamment par l’acquisition de prothèses ou moyens techniques non organiques implantés dans le corps souvent en remplacement d’autres organes pour les supplanter en fonctionnalité (dont la longévité). (Moi je suis pas pour).

    • Valentin

      11 janvier 2020 à 21 h 23 min

      Hello Birlou, c’est justement pour éviter la redondance que cet article a été abordé avec un point de vue différent, surtout que contrairement à la plupart des précédents le sujet était cette fois-ci bel et bien en bonne santé. Pour le transhumanisme, comme tout mouvement contemporain et encore sujet aux évolutions, chacun en a sa définition et le fait d’augmenter les capacités du corps humain (par exemple avec des objets connectés) y correspond comme tu le soulignes. Pour te prendre au mot, si on s’en tient au dictionnaire, voici la définition du préfixer traqns- : trans- “Préfixe qui entre dans la composition de certains mots, pour ajouter à leur signification l’idée de au delà, au travers : transalpin, transpercer, etc.”. Le fait de se limiter aux implants est très restrictif, surtout quand on sait que le simple fait de repousser les limites du corps humain grâce aux progrès de la médecine en général est l’explication la plus commune proposée par les vulgarisateurs scienftifiques comme Laurent Alexandre -en mettant de côté leurs opinions politiques qui sont un autre débat loin d’avoir sa place sur iPhon.fr-.

  6. Frimouss57 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    12 janvier 2020 à 22 h 29 min

    🤔

  7. Lecteur-1525294428 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    13 janvier 2020 à 0 h 31 min

    Tu supprimes la sécu aux proprio d’Apple watch et quand ils auront payé la consult a chaque fois tu verras que les problèmes cardiaques s’évanouiront comme par magie mais tant que c’est le contribuable qui paye, le gars à tout le temp et l’argent pour emm.. der la société avec son gadget !!

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *