Suivez-nous

Applications

Facebook, serein, utilise le numéro de mobile de la double authentification … pour permettre le ciblage des pubs

Il y a

le

Facebook, serein, utilise le numéro de mobile de la double authentification ... pour permettre le ciblage des pubs 1

Si les observateurs du monde de la tech pensaient cette année avoir déjà tout vu à propos de Facebook et de sa gestion critiquable des données des utilisateurs, c’était sans compter les révélations récentes de Gizmodo. Selon le site tech, Facebook permettrait l’accès au numéro de téléphone de ses utilisateurs par des annonceurs tiers. Et ce serait le cas même si l’utilisateur n’a utilisé son numéro que pour la double authentification. TechCrunch a mené l’enquête et est même allé interroger le principal intéressé :

Et les responsables du réseau de Zuckerberg ont indirectement validé les informations de Gizmodo. À savoir que, comme ils le précisent si bien, Facebook peut utiliser toute information fournie par l’utilisateur. Les fins seraient d’améliorer la personnalisation de l’expérience de la plateforme sociale.

Cela inclut donc le numéro de téléphone, même si l’utilisateur n’a utilisé ce dernier que lors de l’authentification à double facteur. Et, même si c’est sous-entendu, il est bien évidemment ici question de publicité personnalisée et donc de monétisation des données.

Facebook n’a pas manqué de préciser tout de même que chacun est libre de modifier ou supprimer les informations de contacts enregistrées dans son profil.

Tout de même, ce n’est pas cette nouvelle affaire qui sauvera l’image de Facebook. L’année 2018 était déjà bien noire jusque là pour Zuckeberg et ses équipes.

On se souvient encore du scandale Cambridge Analytica, révélant que les données personnelles de millions d’utilisateurs de Facebook ont été récoltées sans peine par des sociétés tierces. Notons également le fameux VPN signé Facebook, Onavo, dont l’une des principales caractéristiques était de récupérer les données de surf de ses utilisateurs.

Pas surprenant en tout cas que l’app Facebook connaisse un certain rejet aux États-Unis, comme vu là.

D’ailleurs, à l’occasion de cette nouvelle affaire, un pirate a annoncé avoir l’intention de supprimer de Facebook la page de Mark Zuckerberg, son C.E.O. Le hacker va même retransmettre en direct l’opération, ce sera à suivre ici ce dimanche à partir de 13h. Et voici là la page Facebook de Mark Zuckerberg à surveiller pour voir si l’attaque sera réussie.

À lire également :
Facebook, serein, utilise le numéro de mobile de la double authentification ... pour permettre le ciblage des pubs 2
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 septembre 2018 à 17 h 24 min

    C’est le business, gratuit=pillage des données !. Pas de quoi s’étonner.

  2. Cielmarcheur

    28 septembre 2018 à 19 h 47 min

    Facebook est une compagnie de gens malhonnêtes. Comme Google.

  3. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 septembre 2018 à 22 h 11 min

    Facebook a révélé vendredi une faille de sécurité affectant « presque 50 millions de comptes », qui a permis à des pirates de prendre le contrôle de comptes d’utilisateurs et d’accéder à des données de leurs comptes.

  4. User1477292769113 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 septembre 2018 à 6 h 18 min

    Certains pensaient vraiment que c’est une question de sécurité ?

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer