Suivez-nous

Applications

Hong Kong : l’utilisation des VPN s’envole pour résister à la censure chinoise

Craignant le vote d’une nouvelle loi sécuritaire, de nombreux habitants se ruent sur ces outils de protection.

Il y a

le

VPN
© © Presse-citron.net

Plus d’un an après le début des manifestations contre le régime, la situation est loin de s’améliorer à Hong Kong. Le mouvement se poursuit et le régime chinois se prépare de son côté à imposer une loi nationale sur la sécurité d’Internet. L’idée serait d’en finir avec le statut particulier jusque là en vigueur dans la région. Pour l’instant en effet, les habitants peuvent utiliser des services qui ne sont pas autorisés dans le reste de la Chine, tels que WhatsApp ou Twitter.

Dans le top 10 des applications téléchargées sur l’App Store

Le projet reste encore assez flou mais beaucoup craignent l’arrivée de la censure et anticipent en prévision. Les ventes de VPN, qui permettent de contourner les blocages géographiques, sont en plein boom. Selon les données de Sensor Tower, ces applications apparaissent dans le top 10 des plus téléchargés de l’App Store alors qu’elles n’y figuraient pas avant l’annonce du texte législatif. Jeudi dernier, les ventes auraient même augmenté de 700 % par rapport à la semaine précédente, ce qui donne une réelle idée de l’engouement.

Il y a peu, nous vous expliquions d’ailleurs comment cacher l’IP de votre iPhone. Sur Presse citron, vous pouvez aussi retrouver un comparatif des meilleurs VPN du marché.

Ce n’est en tout cas pas la première fois que les Hong-kongais sont forcés de se montrer imaginatifs pour tenter de conserver leurs libertés. L’an dernier, c’est la messagerie peer-to-peer Bridgefy, qui a connu une hausse des téléchargements de 3 685 % en plein cœur de la mobilisation. Face aux craintes de surveillance de communication, elle s’est avérée un outil efficace pour échanger.

Plus récemment, des militants ont choisi de s’exprimer en créant leur propre espace sur le jeu Animal Crossing. Leurs personnages déploient des banderoles comprenant des messages anti-gouvernement et se livrent à des actions qui ne manquent pas d’humour. Cette initiative se veut d’ailleurs collaborative et les activistes s’échangent leurs créations via des QR code. C’est donc l’occasion de partager des symboles visuels très importants pour le mouvement. En face, les partisans du régime chinois ne sont pas en reste et certains contournent la censure pour défendre les couleurs du Parti communiste sur le jeu.

Hong Kong : l’utilisation des VPN s’envole pour résister à la censure chinoise 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4
NOTE
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *