Suivez-nous

Apple

Le FBI a pu déverrouiller l’iPhone d’un terroriste sans l’aide d’Apple

La passe d’armes se poursuit entre le géant de la Tech et la police fédérale.

Il y a

 

le

 
fbi-iphone-x
© Pexels

Le 6 décembre dernier, un attaque terroriste a frappé la base aéronavale de Pensacola en Floride, provoquant la mort de quatre personnes dont le tireur. Dans le cadre de son enquête, le FBI avait demandé à Apple de déverrouiller les deux iPhones 5 et 7 du terroriste Mohammed Saeed Alshamrani. La firme de Cupertino a alors précisé qu’elle n’entendait pas offrir de backdoor au gouvernement américain sur ses produits car cela créerait un danger pour la protection des données personnelles.

“Nous ne croyons pas à la création d’une porte dérobée”

Quatre mois plus tard, la police fédérale américaine vient d’annoncer avoir pu forcer l’accès aux deux smartphones du tueur sans l’aide d’Apple. William Barr, procureur général des États-Unis, est revenu sur le sujet en n’épargnant pas au passage la firme de Cupertino :

Grâce à l’excellent travail du FBI – et non à Apple – nous avons pu déverrouiller les téléphones d’Alshamrani. La mine d’informations trouvées sur ces téléphones s’est révélée inestimable pour cette enquête en cours et cruciale pour la sécurité du peuple américain. Cependant, sans l’ingéniosité de notre FBI, un peu de chance et des heures et des heures de temps et de ressources, ces informations serait restées inconnues. En bout de ligne: notre sécurité nationale ne peut pas rester entre les mains de grandes sociétés qui mettent de l’argent sur l’accès légal et la sécurité publique. Le temps est venu pour une solution législative.

Apple a également réagi dans la foulée. L’entreprise réfute les propos de William Barr et dit avoir collaboré avec les autorités mais elle explique aussi refuser toute idée de backdoor sur ses données pour la justice américaine :

Apple a répondu aux premières demandes d’informations du FBI quelques heures seulement après l’attaque du 6 décembre 2019 et a continué de soutenir les forces de l’ordre pendant leur enquête. Nous avons fourni toutes les informations à notre disposition, y compris les sauvegardes iCloud, les informations de compte et les données transactionnelles pour plusieurs comptes, et nous avons prêté un soutien technique et d’enquête continu aux bureaux du FBI à Jacksonville, Pensacola et New York au cours des mois qui ont suivi. (…) C’est parce que nous prenons notre responsabilité en matière de sécurité nationale si sérieusement que nous ne croyons pas à la création d’une porte dérobée — qui rendrait chaque dispositif vulnérable aux mauvais acteurs qui menacent notre sécurité nationale et la sécurité des données de nos clients. Il n’existe pas de porte dérobée réservée aux gentils, et le peuple américain n’a pas à choisir entre un affaiblissement du chiffrement et des enquêtes efficaces.

Cette affaire confirme donc les tensions existantes entre les plus hautes autorités judiciaires américaines et la firme de Cupertino. La semaine dernière déjà, le FBI a par exemple délivré un mandat à Apple pour accéder aux données du sénateur républicain Richard Burr. À quelques mois de la présidentielle américaine de novembre, le sujet pourrait donc bien prendre une tournure politique.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
9 Commentaires

9 Commentaires

  1. blackjack87 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 mai 2020 à 12 h 18 min

    Ça joue l’intox vu que la source ne sera pas fiable : impossible d’utiliser cela a un tribunal, et encore moins de l’exploiter dans une enquête.
    Ça cherche à affaiblir la position des iPhone

  2. ggr3 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 mai 2020 à 12 h 31 min

    @blackjack87 pourquoi la source pas fiable ? Et pourquoi pas recevable devant un tribunal?

  3. David (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 mai 2020 à 13 h 53 min

    Il suffit de poser l’empreinte ou montrer son visage a l’appareil yeux ouverts.

  4. blackjack87 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 mai 2020 à 16 h 12 min

    @ggr3 car il y aura un doute sur la légalité de l’information : autant sur la manière de l’avoir, que sur la réalité de l’information vu que cela ne vient pas d’une source officielle et garantie.
    Personne peut garantir que c’est vraiment le contenu réel dans l’iPhone.

  5. Zitoun (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 mai 2020 à 16 h 51 min

    @David je suis entièrement d’accord, je suis surpris que les américains ni ai pas pensé ^^ sachant que ce ne sont pas des doux ^^

  6. Lecteur-1586012217 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    19 mai 2020 à 21 h 32 min

    On lui a peut-être coupé les doigts (donc perdus quelque part), arraché les yeux et coupé les c…..es. Pas facile de bosser au FBI.

  7. Lecteur-1585482088 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 mai 2020 à 0 h 26 min

    Festival de fake news , vive la manipulation 2.0 !

  8. Lecteur-1585482088 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 mai 2020 à 0 h 29 min

    Inestimable la play liste de Mohamed machin truc , vive le fbi

  9. User1474338099544 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 mai 2020 à 7 h 36 min

    On parle des mêmes autorités américaines qui ont toutes nos datas stockées de 2007 à 2015 sur des serveurs de la NSA. Et encore je parie qu’ils continuent.
    Et au final n’importe quel pirate russe, chinois arrive à déverrouiller un téléphone en 30sec. Alors ce juge fait de la pure désinformation pour pouvoir nous espionner tranquillement.
    Cette histoire de porte dérobée c’est comme les clefs des valises qui aux normes TSA. Une fois qu’un mec a trouvé, c’est terminé tout le monde s’en servira. Encore des juges qui parlent sans savoir. Et le jour où un terrorise l’assassinera parce qu’il aura aussi accès à sa géolocalisation grâce à la porte dérobée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.