Suivez-nous

Apple

Nouveau rebondissement majeur dans l’affaire #AppleToo

Une autre employée est accusée de faute grave par Apple.

Publié le

 

Par

Apple Park
© Travis Wise

D’après une information de The Verge reprise par de nombreux médias étrangers, Janneke Parrish a été remerciée par sa direction pour avoir supprimé des applications de son téléphone. Or, celle-ci était en fait l’une des figures de proue du mouvement #AppleToo qui dénonçait des comportements sexistes au sein de l’entreprise. Ce n’est pas la première à avoir droit à un tel sort : en septembre dernier, Ashley Gjøvik avait aussi dû quitter son travail suite à d’autres révélations.

Parmi les apps que Parrish est accusée d’avoir effacé de son mobile, on retrouve notamment Robinhood, Pokémon GO et Google Drive. Le comportement de la développeuse, qui a participé au code d’Apple Plans, a par conséquent été jugé contraire à la politique d’Apple. En interne, certains salariés ont depuis exprimé leur étonnement et estiment que Parrish aurait pu être virée pour avoir révélé certaines informations liées au scandale #AppleToo.

Défense engagée

Bien que Parrish n’ait pas souhaité commenter le dossier auprès des journalistes, celle-ci a déjà engagé un avocat pour faire valoir ses droits. Celui-ci a pu s’exprimer, assurant que sa cliente a effectivement quitté Apple. Vincent P. White du cabinet White, Hilferty and Albanese précise malgré tout ne pas pouvoir apporter de détails supplémentaires. On ne sait pas non plus si une action syndicale sera lancée, comme a pu le faire Gjøvik par le passé.

Apple, de son côté, n’a pas réagi. Il faut dire que cette mésaventure fait tache avec son positionnement en faveur de la “justice sociale“, dont les arguments sont régulièrement loués par la direction jusqu’au CEO lui-même. Tim Cook a en effet récemment souligné les efforts de sa société en termes de télétravail, un sujet crucial dont les avancées sont pourtant dénoncées par le mouvement #AppleToo.

Parrish s’exprime

Via son compte Twitter, Janneke Parrish a finalement partagé l’article de Zoë Schiffer portant sur son licenciement. Son opinion est claire : l’ex-employée pense avoir été remerciée pour avoir “parlé” plutôt que pour avoir dissimulé d’éventuelles preuves ou supprimé de supposés fichiers industriels confidentiels. Difficile de connaître le fin mot de l’histoire donc, mais nous en entendrons probablement parler à nouveau d’ici les semaines à venir.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.1 / 5
180 avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Fred

    17 octobre 2021 à 18 h 12 min

    QQ % d’employés dictent leur loi à l’entreprise à coups de pétitions… pas bon signe pour l’innovation, la motivation et la productivité…

  2. Tery (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 octobre 2021 à 9 h 28 min

    @Fred
    +1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Copyright © 2021 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.