Suivez-nous

Applications

L’application mobile TikTok fait face à un nombre grandissant d’escroqueries

L’application mobile TikTok recense de plus en plus de comptes d’escrocs, cherchant à faire payer les utilisateurs pour avoir plus d’abonnés ou s’offrir une version gratuite à des sites pornographiques.

Il y a

le

TikTok application
© TikTok

TikTok se place aujourd’hui comme la troisième application de partage de vidéo la plus rentable. Alors qu’elle n’a pas encore que 3 ans d’existence, l’application mobile, créée par le chinois ByteDance, a connu jusqu’à 53,5 millions d’installation supplémentaires le mois dernier. Un record.

Mais avec son milliard d’utilisateurs, la plateforme de partage de vidéos est loin d’être entièrement sécurisée, et de plus en plus de cyber-risques sont recensés. Depuis quelque temps, de nombreux cas d’escroquerie sont notés, alors que la majeure partie des profils d’utilisateurs n’ont qu’entre 13 et 18 ans. Sans chercher à récupérer de façon frauduleuse des coordonnées bancaires, les comptes malveillants profite d’une communauté jeune et facilement manipulable.

De nombreux comptes d’escrocs sur TikTok

La plateforme connaît en effet un nombre grandissant de comptes malveillants, cherchant à vous faire dépenser de l’argent pour gagner davantage d’abonnés, ou encore pour vous faire souscrire à des sites pour adultes. « Ils font appel à des techniques en vogue depuis 10 ans sur tous les réseaux sociaux en redirigeant vers des sites payants, la seule nouveauté est qu’ils n’hésitent plus à s’approprier le profil de personnalités populaires », explique Satnam Narang, expert en cybersécurité et à l’origine de notre article.

Selon le rapport de l’expert, les escrocs se créent pour la plupart des comptes utilisant du contenu Instagram ou Snapchat de personnalités connues, afin de rassembler un nombre conséquent d’abonnés. Une fois arrivé à un niveau suffisant (en moyenne, les comptes n’ont que 650 abonnés et 1 744 likes pour des vidéos), ces derniers mettent en place leur plan d’escroquerie, à coup d’appel à l’action, via PayPal.

Top App Juillet 2019

© Sensor Tower

Un nombre de comptes qui ne cesse de s’accroître

Tant bien même que le chercheur a noté que de nombreux comptes sont quotidiennement supprimés par TikTok, ces escroqueries perdurent. Selon leur rapport, l’utilisation de l’onglet « Pour toi » permet à ces comptes de pouvoir être visibles auprès des utilisateurs, en visant leurs centres d’intérêt et personnalités préférées.

Pessimiste, l’expert souhaite mettre en garde les utilisateurs (et leurs parents). « Nous nous attendons à ce que ces activités d’escroquerie ne fassent que croître, TikTok continuant de dominer le marché de l’App Store », exprimait-il. Il faut dire que l’application est actuellement numéro 1 de la plateforme de téléchargement d’application d’Apple, et numéro 2 du Play Store de Google, selon les chiffres du cabinet d’analyse Sensor Tower.

L’application mobile TikTok fait face à un nombre grandissant d’escroqueries 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr. Passionné par le monde de la tech, des nouvelles technologies et de l'automobile. Photographe à ses heures perdues, et podcasteur.

8 Commentaires

8 Commentaires

  1. User1492173877669 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 août 2019 à 9 h 09 min

    Alors non enfaite l’âge des utilisateurs se trouvent plus largement entre 9 et 17 ans

  2. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 août 2019 à 10 h 49 min

    Ça en dit long sur la viabilité des applications des Stores. J’ai toujours cru que seul le Play Store était infesté.

  3. User1473923923150 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 août 2019 à 12 h 12 min

    @Chloé L’application en soi n’est pas vérolée par du code malveillant. C’est plutôt une partie de la communauté d’utilisateurs qui agit de façon malveillante. Ça n’a rien à voir avec le fait d’être sur Apple Store ou Google Play.

  4. User1473923923151

    25 août 2019 à 12 h 49 min

    Toujours autant à coté de la plaque cette pauvre chloé…

  5. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 août 2019 à 14 h 29 min

    …ces applications non sécurisées devraient être testées avant d’avant d’atterrir sur les stores afin de protéger ces mineurs. C’est pas compliqué à comprendre !!

  6. Lecteur-1560940627 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 août 2019 à 17 h 47 min

    @Chloé complètement d’accord, si on n’arrive pas à contrôler ce qu’il s’y passe, on la suspend suspend jusqu’à trouver une solution… Si pas de solution, bannissement, aussi simple que ça 👋🏼

  7. le passant (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 août 2019 à 19 h 36 min

    Je connais pas cette appli..

  8. EndOf (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    26 août 2019 à 1 h 11 min

    @User1473923923150

    Un exemple pour ces 2 « fanboys » plus haut :
    L’application du Bon coin n’est pas en soi vérolé de code malveillant mais cela n’empêche que les faux comptes et autres annonces frauduleuses sont immédiatement invalidées ou supprimées par les développeurs…
    Une application non surveillée qui n’a pas ce minimum de politique de sécurité ne devrait pas être validée et distribuée sur un store.

    Alors oui, je préfère rester à côté de cette plaque d’incompréhension alarmante qui m’intrigue un peu plus à chaque que vous vous jetez sur mes posts sans un minimum d’effort neuromusculaire…

    Bonne semaine !

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans