Suivez-nous

iPhone

TSMC démarrerait la production de la puce A14 au mois d’avril

Une nouvelle rumeur concernant l’iPhone 12 : le fondeur TSMC, partenaire d’Apple depuis plusieurs années, envisagerait de débuter la production des puces A14 au mois d’avril. Pour rappel, d’autres sources suggèrent qu’il devrait s’agir de puces gravées en 5nm, ce qui devrait permettre à Apple de gagner en performances et en efficacité énergétique.

Il y a

le

Apple Store
© Unsplash / Alireza Khoddam

Alors qu’on attend toujours le lancement de l’iPhone 9, les rumeurs concernant « l’iPhone 12 », les appareils haut de gamme qu’Apple devrait normalement dévoiler au mois de septembre, continuent également de circuler sur la toile.

Cette semaine, l’une de ces rumeurs concerne la puce A14 qui devrait équiper l’iPhone 12 et ses variantes (normalement, l’iPhone 9 utilisera une puce A13).

D’après un article de Digitimes, qui est relayé par MacRumours, le fondeur TSMC, partenaire d’Apple depuis quelques années, envisagerait de débuter la production de cette puce A14 au mois d’avril.

Dans un contexte où l’épidémie de coronavirus affecte sérieusement la chaine de production d’Apple, cette rumeur devrait peut-être nous rassurer. En effet, c’est généralement durant ce mois d’avril que TSMC débuterait la production des puces pour les prochains iPhone.

Mais bien entendu, il ne s’agit pas d’une information officielle. Et celle-ci est de ce fait à considérer avec beaucoup de prudence.

Une puce gravée en 5nm ?

Ce n’est pas la première fois que nous relayons des rumeurs concernant la puce A14. Par exemple, il y a deux mois, nous évoquions la probabilité que la prochaine puce pour iPhone soit gravée en 5nm. L’information était importante puisque la finesse de gravure permet normalement à Apple d’augmenter les performances du processeur, et de gagner en efficacité énergétique.

Ainsi, pour les iPhone de 2020, Apple pourrait une fois de plus mettre en avant des améliorations de l’autonomie de ses iPhone.

Pour rappel, grâce à l’efficacité énergétique de la puce A13, Apple a pu doper de manière significative l’autonomie des smartphones, sans recourir à une augmentation excessive de la capacité de la batterie.

L’iPhone 11 Pro a quatre heures d’autonomie supplémentaire par rapport à l’iPhone Xs et l’iPhone 11 Pro Max a cinq heures d’autonomie supplémentaire par rapport à l’iPhone Xs Max.

Sinon, pour rappel, les iPhone de septembre 2020 devraient également être les premiers smartphones 5G d’Apple. Et si la firme de Cupertino travaille actuellement sur ses propres modems, ceux des successeurs de l’iPhone 11 devraient être fournis par la société Qualcomm (avec laquelle Apple a enterré la hache de guerre en 2019).

TSMC démarrerait la production de la puce A14 au mois d’avril 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4
NOTE
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans