Elle accuse la firme de Cupertino d'avoir volontairement ralentit les performances des iPhone et réduit la durée de vie de ses appareils sous iOS pour accélérer le remplacement avec une nouvelle machine.

L'association estime qu'Apple peut être poursuivi pour l'ensemble des iPhone 6, 6s,SE et 7 vendus en France pour délit d'obsolescence programmée réprimandé par la loi du 17 août 2015.

Le chef de "tromperie" est également visé par cette plainte de HOP pour ne pas avoir prévenu les utilisateurs du contenu exact de la mise à jour iOS 10.2.1, laquelle avait intégré cette modification de gestion de batterie usée pour les iPhone affectés.

Les faits reprochés à Apple sont similaires à ceux des autres plaintes et actions de groupe un peu partout dans le monde, Apple doit donc faire face simultanément à de nombreux procès.

Pour rappel, cette affaire a démarrée suite à un fil de discussion sur Reddit où de nombreux utilisateurs témoignaient avoir retrouvé un iPhone plus réactif après que la batterie ait été changée, et des tests effectués par l'éditeur de Geekbench.

Apple avait confirmé qu'un iPhone à la batterie usée est ralenti par iOS pour éviter des arrêts inopinés. Il existe d'ailleurs plusieurs méthodes pour vérifier l'état d'usure de la batterie d'un iPhone, tous les détails sont dans cet article.

Source, Source

Vous aimez ? Partagez !