Le capteur, développé par Silicon Labs, ne se contenterait pas de mesurer l'exposition aux UV, une information importante pour celles et ceux qui ont un risque élevé de coups de soleil ou qui surveillent tout simplement le niveau et la durée d'exposition. En effet, la puce, est aussi capable de mesurer l'oxymétrie du sang et le pouls ou encore d'assurer un suivi des gestes.

Bien évidemment, la taille de l'iWatch allant s'avérer par définition limitée, un capteur très compact (de l'ordre de 2 mm) capable d'effectuer plusieurs tâches et de limiter la consommation globale en énergie ne peut qu’intéresser Apple. Ces nouvelles mesures trouverait une place toute naturelle dans l'appli santé HealthBook qui devrait arriver avec iOS 8.

Vivement le second semestre que l'on découvre enfin l'iWatch qui devrait intégrer de nombreux capteurs et une connectivité plus ou moins importante avec l'iPhone.


A lire aussi :


source


Vous aimez ? Partagez !