En effet, selon les lui les différents essais de lunettes de réalité augmentée comme les Google Glass n'ont pas marché car le design trop épais et volumineux ne plaisaient pas aux utilisateurs potentiels, cependant cela était nécessaire pour embarquer le processeur et autres composants pour calculer et traiter en local les images de réalité augmentée.

Il pense que l'approche d'Apple est meilleure, à savoir utiliser l'iPhone comme unité principale qui effectuerait tous les calculs et enverraient les données et images en sans-fil vers les lunettes.

Cette approche permettrait de proposer des lunettes qui ressembleraient à une paire normale, car la version Apple servirait juste d'affichage avec des verres spéciaux, une petite batterie et une puce radio pour la transmission sans-fil des données.

Les utilisateurs seraient plus enclins à adopter des lunettes qui ne ressemblent pas à un masque de ski, mais à un format léger déjà connu et passepartout.

Cela permettrait également de rendre l'iPhone plus important qu'il ne l'est déjà, car il serait nécessaire pouvoir profiter ce nouveau type d'expérience en réalité augmentée, et déclencherait probablement un grand cycle de renouvellement d'iPhone.

Tim Cook a maintes fois exprimé l'intérêt d'Apple pour la réalité augmentée, et celui-ci s'est traduit par le lancement d'ARKit, mais aussi de nombreux brevets décrivant des lunettes de réalité augmentée ou des appareils similaires.

L'approche d'Apple vous semble-t-elle être une bonne solution ?

Source

Vous aimez ? Partagez !