Le Nikkei explique que Samsung avait augmenté sa capacité de production pour suivre la demande initialement élevée pour l'iPhone X, qui est en train de retomber entrainant une baisse de la production de ces derniers. Du coup, Samsung se retrouve avec un surplus d'affichages OLED sur les bras.

Avec l'adoption de l'OLED par Apple, la firme coréenne avait espéré que de nombreux fabricants de smartphones allaient également suivre en achetant des affichages OLED pour leurs smartphones, mais cela n'a pas été le cas en partie à cause du prix élevé de ces derniers par rapport aux écrans LCD.

De plus, Samsung fait progressivement face à une compétition grandissante de la part des fabricants chinois de panneaux OLED, qui augmentent leur capacité de production et proposent des tarifs plus attractifs.

D'après les dernières rumeurs, Apple lancerait l'année prochaine deux iPhone avec écran OLED, un modèle en 5,8 pouces et un grand modèle en 6,5 pouces, à savoir un iPhone X en version "Plus".

Mais pour ces deux nouveaux modèles, Samsung ne serait plus l'unique fournisseur, LG prévoirait de fabriquer plus de 15 millions de dalles OLED pour l'iPhone de 2018 en version grande taille.

Selon les dernières estimations des analystes, la capacité de production pour les affichages OLED va doubler d'ici 2020 et la part de marché de 95 % de Samsung va se réduire de façon significative.

Source

Vous aimez ? Partagez !