Le mois dernier, nous vous parlions d’une nouvelle affaire impliquant Google et la Commission Européenne. Dans le cadre d’une affaire de pratique anticoncurrentielle concernant son système d’exploitation mobile Android. La Commission Européenne infligeait une lourde amende de plus de 4 milliards d’euros.

L’Union Européenne s’attaque maintenant à un autre sujet, celui de la standardisation des chargeurs. Elle voudrait qu’en Europe, tous les fabricants de smartphones proposent un chargeur micro-USB. Ce qui mettrait en danger le format propriétaire d’Apple, la prise Lightning.

En 2009, 14 sociétés, dont Apple s’étaient engagées à utiliser des chargeurs micro-USB comme standard. Les années qui suivirent, certains fabricants ont adopté ce standard, mais pas tous, et notamment Apple. La firme à la pomme a préféré sortir son propre format de chargeur.

Après avoir donné le choix, d’effectuer le changement volontairement de leur coté. La Commission Européenne envisage maintenant de forcer cette standardisation des chargeurs en Europe.

La commissaire à la concurrence Margrethe Vestager, a annoncé le « lancement d’une étude d’évaluation des coûts et des avantages, de différentes autres options« .

Ces options pourraient être de nouvelles lois européennes. Selon la Comission Européenne, les chargeurs de téléphone non compatibles gênent les utilisateurs. De plus, cela représente également 51 000 tonnes de déchets électroniques, par an en Europe.

En fonction des résultats de l’étude, l’Europe pourrait forcer tous les fabricants de smartphones, à adopter le même standard de chargeur. Et Apple devrait donc également se plier aux exigences de la CE, sous peine de sanctions.

Apple avait déjà eu affaire à la Comission Européenne, quand cette dernière avait jugée que le gouvernement irlandais avait octroyé des avantages fiscaux à la firme à la pomme. Apple a été ordonné de rembourser des montants non perçus par l’Irlande, qui s’élèvent à 16 milliards d’euros.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :