Présentation

Les deux capteurs sont tout à fait semblables, il s’agit de boitiers tout simples, sans bouton, avec juste un emplacement pour les piles. En pratique, cela ne se voit pas, mais une led est également présente, elle est camouflée sous le capot supérieur et ne s’allume que dans de très rares cas.

test-avis-eve-homekit-9.jpg

Le capteur extérieur nécessite 2 piles au format AAA, tandis que l’intérieur utilise lui 3 piles.

test-avis-eve-homekit-10.jpg

Mise en route

Les deux appareils communiquent en bluetooth avec l’iPhone et les autres appareils de la maison, en particulier l’Apple TV ou un iPad utilisés comme hub. Ce sont eux qui permettent l’accès lorsque l’on est plus à proximité, via la 3G/4G.

test-avis-eve-homekit-11.jpg

L’ajout de ces accessoires au réseau s’effectue au choix via l’application « Maison » de iOS (vue ici en images)ou avec l’application Eve iOS. Celle-ci est gratuite ici et de très belle qualité, très régulièrement mise à jour.

Pour l’ajout, cela se fait en scandant l’identifiant avec l’application, puis en affectant l’appareil à une pièce de son choix. Il est également possible de renommer le capteur.

Utilisation

Le principe de HomeKit proposé par Apple consiste à intégrer l’ensemble des accessoires compatibles au sein d’une base de données mise à disposition des applications à qui on autorise l’accès. L’appli principale est celle d’Apple bien entendu, nommée « Maison » ainsi que dans le centre de contrôle à la rubrique HomeKit, mais la gamme Eve bénéficie d’une application dédiée incroyablement réalisée et mise à jour très régulièrement. Via le support de HomeKit elle est du coup également compatible avec d’autres accessoires.

On avait pu la découvrir dans notre test de la prise HomeKit Eve Energy ici

Cette application permet d’accéder aux différentes informations remontées par les capteurs Eve. Elle les histoires et propose des graphiques avec les valeurs sur la journée, la semaine, et plus.

test-avis-capteur-eve-weather-homekit.jpg

Cette historisation s’effectue par téléchargement sans-fil lancé automatiquement lors du démarrage de l’application. Les capteurs eux ont une mémoire qui leur permet de conserver environ 2 semaines de donnée. Mais les valeurs instantanées sont elles disponibles sans lancer l’application, via le panneau HomeKit du centre de contrôle par exemple, via l'application ou via la montre.

homekit-maison-capteurs-centre-controle.jpg

app-homekit-maison-iphone-X.jpg

Mais ce n’est pas tout, puisque, toujours via le support de HomeKit, il devient possible d’interroger Siri pour connaitre la température de telle ou telle pièce, ou de l'extérieur : « Dis Siri, quelle est la température du salon » donnera la dernière température remontée par le capteur associé à la pièce nommée « Salon » via l’application Eve ou via l’app Maison d’iOS. La réponse est en général relativement rapide, quelques secondes tout au plus.

Enfin, autre accès, pour ceux qui disposent d’une Apple Watch, l’interrogation du capteur peut se faire oralement depuis la montre de la même manière, mais aussi via l’application Maison de la montre qui récupère également les valeurs de température, de qualité de l’air ou encore de pression pour les afficher à l’écran.

Enfin, il faut savoir que ces informations sont transmises localement via Bluetooth. Cela impose en théorie d’être à courte portée du capteur. En pratique, cela dépend de l’épaisseur des murs et de la taille de la maison. C’est à savoir. Notamment pour le capteur extérieur, qui peut nécessiter de se rapprocher pour transmettre les données.

Mais il n’y a pas que le transfert local, et la magie de HomeKit et de ces capteurs compatibles s’exprime aussi lorsque l’on est loin de la maison. Pour cela, il faut une concentrateur, soit un iPad, soit une Apple TV, reliés au réseau Internet. Ce sont eux qui récupèrent les données et permettent d’interroger ses capteurs à distance, de récupérer les températures et autres variables, même depuis l’autre bout du monde, et ça fonctionne !

Enfin, les capteurs Eve permettent de remonter des mesures, de les visualiser, de les entendre, température, pression, qualité de l’air, humidité, selon le modèle, mais là encore l’intégration à homeKit offre la possibilité de créer des déclencheurs de scénario, des automatisations osées sur ces valeurs ! Un exemple : si la température baisse alors déclencher un scénario (celui-ci pouvant être de commander une prise sur laquelle est branchée un chauffage d’appoint) ou si l’humidité devient trop importante, alors allumer la lampe du salon en rouge, etc … Tout ceci se fait en étant guidé par l’application.

test-avis-eve-weather-appli-homekit.jpg

Mais voyons plus en détail maintenant ce que permet chacun de ces deux capteurs, l’un prévu pour l’extérieur, l’autre pour l’intérieur !

test-avis-eve-homekit-13.jpg

Le capteur extérieur Eve Weather

Ce premier capteur est destiné à être utilisé en extérieur, il est pour cela résistant à une pluie légère et aux affres de la météo.

test-avis-eve-weather-room-elgato.jpg

Il mesure plusieurs types de valeurs : la température (de -18 à +55), le taux d’humidité et la pression atmosphérique. Il est vendu environ 43 euros ici.

test-avis-eve-homekit-15.jpg

En pratique, il est très simple d’utilisation puisqu’il suffit de le mettre à l’extérieur (sous un abri) et qu’il fait ses mesures. En pratique, il a été utilisé plus d’un an sans problème. Alimenté par ses 2 piles AAA, il a une autonomie qui s’est avérée plutôt satisfaisante, plus de 6 mois sans problème. Il effectue des mesures toutes les 10 minutes, les stocke pendant plusieurs semaines si besoin puis lorsqu'il est interrogé par l'application, elles sont transmises et enregistrées ensuite dans l’application.

test-avis-eve-homekit-19.jpg

La transmission est dépendante de la distance et du type de pur de la maison ou de l’appartement, donc pour assurer une bonne transmission, il est préférable de le mettre proche d’une fenêtre.

Le capteur dans notre cas s’est avéré fiable et pratique, sans aucun problème de connexion. La température est le paramètre qui est le plus intéressant au quotidien, pour savoir par exemple s’il a gelé durant la nuit.

Le capteur intérieur Eve Room

test-avis-eve-homekit-8.jpg

Ce capteur est physiquement très ressemblant au précédent. Il propose les mesures de température et de taux d’humidité et s’y ajoute celle de la qualité de l'air. En pratique, il s’agit de la mesure des composés organiques volatiles (COV : alcools, aldéhydes, cétones, acides organiques, amines, ainsi que les hydrocarbures aliphatiques et aromatiques), le détail est disponible dans ce document PDF. A noter, le capteur ne mesure pas le monoxyde de carbone (gazgaz toxique libéré lors d’une combustion)

test-avis-eve-homekit-12.jpg

Le capteur Eve Room est en vente ici au prix de 69 euros

En pratique les trois types de mesure sont historisées et affichées dans l’application après transmission. La qualité d l’air est également disponible sous la forme d’un statut : normale, mauvaise, etc…

La transmission se passe bien (cela reste du bluetooth donc au sein d’une maison, cela dépend là encore de l’épaisseur des murs, de l’emplacement du capteur et de la distance au concentrateur (Apple TV ou iPad). Les mesures de température sont apparues comme correctes et la présentation tout comme les accès sont pratiques. La mesure du taux d’humidité reste une valeur qui intéressera sans doute dans certains cas. Quant aux valeurs de qualité de l’air, on voit effectivement des pics après avoir cuisiné au gaz, ou lorsque de nombreuses personnes sont dans une pièce, incitant ainsi à aérer.

Au chapitre des regrets, ce capteur a déçu par sa consommation de piles. A la différence du précédent qui tient 6 mois et même plus, celui-ci n’a une autonomie sur l’année ou il a été utilisé, que de 3 mois environ. Le conseil, à moins d’avoir besoin de connaitre la qualité de l’air, est d’utiliser un capteur Eve Weather mais … en intérieur !

Sinon, il faut savoir que ce capteur a été rejoint relativement récemment par un modèle aluminium, qui est enrichi d’un afficheur LCD, le Elgato Eve Degree, disponible ici au prix de 63 euros. Mais celui-ci ne mesure que le taux d'humidité et la pression atmosphérique, pas la qualité de l’air.

Conclusion

Au final, on a là deux accessoires robustes, fiables et accompagnés d’une application de très bonne qualité, mise à jour très régulièrement pour maintenir la compatibilité avec le système HomeKit d’Apple. L’ensemble est en outre intégré dans un écosystème domotique complet via HomeKit, permettant de l’utiliser dans des scénario comme déclencheur. Par contre, on retient une préférence pour le capteur extérieur (Weather) pour qui n’a pas besoin de surveiller la qualité de l’air intérieur, car il s’avère moins cher et moins gourmand en piles à l’usage. Sinon, les deux permettent d’avoir des accessoires HomeKit de qualité et fiables dans la durée, suivis par le fabricant en terme de mise à jour.

Et aussi dans le domaine des accessoires homeKit:


À ne pas manquer : notre récapitulatif des tests accessoires en images.

Et nos tests d'accessoires iPhone récents, dont :

Le capteur Eve Weather/Roomc est noté 4 étoiles sur 5 par iPhon.fr

Vous aimez ? Partagez !