invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-4.jpgL’arrivée d’Apple sur le segment des enceintes intelligentes, avec le HomePod enfin disponible en France, est symbole d’un intérêt croissant des géants acteurs de la tech pour le domaine. Ils sont en effet plusieurs géants à proposer chacun sa solution. Et entre l’HomePod, l’Echo d’Amazon ou encore le Google Home, sans parler des solutions tierces, inutile de préciser que le choix peut être cornélien. D’ailleurs, si l’on n’est pas encore équipé en accessoires connectés et que l’on désire se lancer sans forcément se retrouver verrouillé dans un écosystème, il peut être intéressant de se tourner vers une solution multiprotocole justement. C’est le cas de l’enceinte Triby de Invoxia, compatible à la fois HomeKit, mais aussi IFTTT et même Alexa. Mais attention, si l’on parle domotique, ce n’est pas tout, c’est aussi une enceinte audio !

Nous l’avons eu en test pendant quelques jours, l’occasion d’essayer ses différentes fonctionnalités et de voir si elle peut véritablement faire l’affaire dans le cadre d’une installation de domotique, entre autres.

Voici donc nos impressions sur cette Triby d’Invoxia agrémentées de photos et détails techniques :

Déballage et premier contact

Dans la boîte, on trouve l’enceinte Triby, un câble d’alimentation USB et quelques livrets d’explication sur l’installation et la première utilisation du haut-parleur.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-1.jpg

Mais avant de mettre les mains dans le cambouis, restons-en à l’esthétique du boitier. Voici les dimensions de ce dernier : 155* 155 * 30 mm, pour 610 g.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-3.jpg

La partie haute sert de poignée et laisse l’accès libre à 3 gros boutons en caoutchouc, "+", "-" et "pause/lecture". Sur la face avant, on retrouve l’écran noir et blanc de technologie E-ink ainsi que 6 boutons de commandes.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-9.jpg

Sur la gauche, un volet jaune est caché, il permet en sortant du boitier, de notifier la présence d’un doodle (message local) à lire. Sur le côté droit, on retrouve la prise USB et un bouton de commande vocale pour Alexa.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-5.jpg

Enfin, à l’arrière, deux grands bandeaux métalliques aimantés permettent à l’enceinte de s’accrocher sur une fixation murale, sur la porte du frigo ou tout autre support aimanté, sans vis donc.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-6.jpg

Au niveau esthétique donc, la Triby propose un design classique, mais pratique, notamment pour la transporter, avec cette forme en poignée. Autrement, les boutons sont un peu durs à l’appui, mais rien de bien gênant à ce niveau-là.

Gros regret cependant, le plastique qui lui sert de protection ne scie pas vraiment bien son corps en métal, il ondule régulièrement sur le pourtour du boitier et s’enlève même plutôt facilement. De plus, cela lui donne un aspect un peu bas de gamme, ce qui est bien dommage, étant donné le prix de l’enceinte. Heureusement, ce caoutchouc protège l’enceinte des chutes et chocs, et même si le tout a l’air plutôt résistant, cela peut éviter l’apparition de rayures et autres effritements.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-12.jpg

Pour connecter la Triby à un iPhone, cela peut se faire via HomeKit et une simple procédure de jumelage, ou via l’app iOS Triby, qui permet l’accès à des fonctions supplémentaires, notamment les messages doodle et l’app radio, voir plus bas à ce sujet.

À l’usage

Enceinte de son état, le premier réflexe est de tester le son sur la Triby. Et malgré une belle puissance sonore maximale permise par son haut-parleur, la Triby ne propose qu’un son médiocre, assez équilibré, mais sans bonne définition. Cela suffira cependant pour bon nombre d’utilisateurs, notamment pour écouter la radio. Il faut également noter que la Triby n’est pas présentée comme enceinte haute-fidélité au contraire d’un Apple HomePod par exemple.

Là où la Triby brille, c’est au niveau de ses fonctionnalités connectées. Facile à intégrer dans une configuration HomeKit, elle permet alors, grâce à 5 boutons physiques sur sa face avant et 3 actions possibles par boutons (appui court, appui double, appui long), de créer jusqu’à 15 commandes pour gérer son installation.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-et-1.jpg

La gestion de ces commandes se fait directement dans l’app HomeKit, avec beaucoup de facilité.

Et si l’on souhaite aller encore plus loin dans les capacités de la Triby, il faut profiter des actions disponibles sur IFTTT. Ainsi, les boutons deviennent configurables pour lancer tout type d’action, envoyer un e-mail, allumer une prise connectée comme la TP-Link testée ici, lancer un workflow, etc. Les possibilités sont vraiment énormes !

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-et-12.jpg

Et comme si cela ne suffisait pas, l’app Triby sur iOS intègre des fonctionnalités non moins intéressantes et même plutôt amusantes à utiliser :

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-et-11.jpg

  • Radio (via internet) : pour écouter la radio sans nécessiter d’app supplémentaire, avec des stations également configurables sur l’un des boutons en face avant
  • Spotify Connect : pour streamer de manière autonome la musique de Spotify sur sa Triby

triby-loud-speaker.jpg

  • Appels : pour appeler un iPhone ou autre smartphone relié à l’enceinte depuis la Triby
  • Intercom : si l’on dispose deux Triby, cette fonction permet de communiquer entre elles comme un Talkie-Walkie
  • Doodle : pour envoyer un message écrit sur la Triby. La présence d’un message à lire fait sortir le volet jaune sur la tranche gauche de l’enceinte. Une fonctionnalité très amusante, pour laisser un message à son ou sa moitié le matin par exemple

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-et-2.jpg

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-et-9.jpg

Pour terminer, nous n’avons pas pu aller au bout de la batterie de l’enceinte, mais le constructeur annonce 12 heures d’autonomie en écoute musicale. À savoir que les fonctionnalités Alexa n’ont pas pu être essayées non plus, mais que la Triby est bien certifiée compatible avec le protocole d’Amazon.

Conclusion

La Triby a un potentiel énorme, avec ses 15 actions programmables, sa connectivité HomeKit, IFTTT et Alexa. Elle peut donc briller dans le cadre d’une maison connectée multiprotocole. Elle va aussi bien au-delà en servant de véritable télécommandes portable pour effectuer différentes tâches récurrentes.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-et-4.jpg

Ces atouts du côté domotique lui permettent de se rattraper sur une qualité de son moyenne, entachée en plus d’une grande latence, ce qui peut gêner dans le cas de la visualisation d’un clip musical écouté sur la Triby, ou encore plus pour des films et séries. Notons tout de même la bonne puissance sonore maximale, appréciable pour sonoriser un salon par exemple.

invoxia-triby-enceinte-connectee-homekit-alexa-ifttt-22.jpg

Autrement, nous avons été gênés par une bizarrerie esthétique concernant l’écran E-ink, qui n’a cessé de changer de couleur lors des tests, passant du foncé au clair ou inversement, et ce sans raison. Cette anomalie reste espérons-le liée à note modèle de test.

En bref, voici là une alternative assez intéressante aux solutions constructeurs d’Amazon, de Google ou d’Apple, que l’on conseillera avant tout à ceux qui aiment mettre les mains dans le détail et se créer de nombreuses automatisations, via IFTTT notamment. Dans le cas d’une installation d’objets connectés principalement HomeKit, on a là une enceinte qui répond présente, moins chère que la HomePod, avec un son moins bon bien entendu .

Ce qu’on a aimé :

  • aimants à l’arrière, puissants et malins
  • beaucoup de possibilités de contrôle, avec IFTTT notamment
  • design sobre et pratique
  • informations de temps et d’humidité en bonus
  • radio, doodle et autres fonctionnalités dans l’app iOS Triby

Ce qu’on a moins aimé :

  • jeu au niveau du plastique de protection
  • écran E-ink instable
  • latence audio sur la vidéo
  • qualité sonore moyenne

À lire concernant HomeKit :

Et à ne pas manquer : notre récapitulatif des tests accessoires en images.

Et nos tests d’accessoires iPhone récents, dont :

Le chargeur Qi sans-fil graphite de Aukey est noté 3,5 étoiles sur 5 par iPhon.fr

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :