test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-2.jpg

En vidéo :

En terme de commandes, on dénombre une croix directionnelle sur la partie gauche, quatre boutons sur la partie droite et deux boutons très longs sur le dessus de la manette.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-6.jpg

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-9.jpg

Deux autres boutons sont apparents : un sur le coté, en métal brillant, sert à mettre en route la recharge de l’iPhone et un à l’avant qui servira ensuite à allumer l’iPhone.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-8.jpg

Un trou ménagé à l’arrière permet de prendre des photos (avec flash) même avec l’iPhone enfiché dans la manette.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-3.jpg

Sont également livrés avec la manette, une rallonge pour pouvoir brancher le casque et un câble USB bleu également pour recharger la batterie.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-11.jpg

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-7.jpg

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-19.jpg

L’utilisation de cette manette, dépourvue de Bluetooth, passe par l’insertion de l’iPhone dans l’espace prévu en prenant soin de rentrer la machine sur la prise Lightning. Ceci est facilité par une légère rotation de celle-ci. Elle est ensuite maintenue bien en place, l’ensemble devient un tout véritablement homogène.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-5.jpg

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-18.jpg

Utilisation

La tenue en main est vraiment confortable, facilitée par la finesse mais aussi par l’aspect rebondi de l’arrière, par la matière utilisée tandis que les boutons tombent naturellement sous les doigts et ont un appui plutôt agréable, ils inspirent confiance.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-17.jpg

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-10.jpg

La manette a ensuite été testée avec plusieurs jeux comme le Mario kart like Table Top Racing vu là, Pac Man ou encore le jeu Sega All Stars Racing Transformed et même avec l’émulateur Gameboy vu ici. Tout a parfaitement fonctionné et le pad procure de très bonnes sensations de jeu.

Les boutons sont confortables et semblent faits pour durer.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-4.jpg

Lorsque le besoin s’en fait sentir, il est possible d’utiliser la batterie intégrée pour alimenter l’iPhone. La batterie affiche une puissance de 1500 mAh contre 1800 mAh pour la Moga. Résultat, elle ne permet pas une recharge complète de l’iPhone. Selon le test, elle a fait passer l’iPhone de 1% à 60 % en 1 h environ avant d’être vide. C’est clairement bien d’avoir cette réserve d’énergie mais cela reste insuffisant pour les gros joueurs.

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-21.jpg

Et c’est à cette occasion que l’on se rend compte d’un vrai manque : il n’y a pas d’indicateur du niveau de batterie.

Comparaison avec la Moga Ace Power

Si l’on compare les deux manettes, les avantages et les inconvénients sont très faciles à distinguer :

  • La Logitech est clairement plus compacte avec une épaisseur quasi 3 fois moindre et une hauteur inférieure. Malheureusement il lui manque la possibilité de se replier comme sa concurrente directe

test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-15.jpg test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-16.jpg test-avis-manette-logitech-powershell-iphone-20.jpg

  • Les plastiques de la Logitech sont largement à son avantage : plus doux au toucher, moins brillant et plus design.
  • L’autonomie apportée par la Moga avec une batterie de 1800 mAh lui donne un avantage certain sur ce point là, sans oublier la présence d’un afficheur de niveau de batterie, absent chez Logitech
  • En terme de boutons, le confort est relativement similaire sur les deux manettes, mais la Moga a un avantage indéniable : la présence de deux sticks analogiques, alors que la Logitech n’en propose aucun ! Une erreur incroyable. La Moga décidément beaucoup mieux dotée propose également deux boutons de plus sur le haut de la manette.
  • Aucune des deux n’est livrée avec une protection en tissu ou autre pour le rangement. Pour un accessoire vendu à ce prix là (près de 100 euros), c’est regrettable

Conclusion

La manette de Logitech fait ce qu’on lui demande avec élégance. Elle apparait compacte quoique assez longue puisqu’elle ne se replie pas, elle propose une qualité de fabrication à la hauteur des attentes et permet de recharger l’iPhone pendant les parties acharnées. Elle s’est avérée compatible avec les jeux testés sans aucun souci et permet un excellent confort de jeu, bien meilleur que le seul tactile dans la durée. Mais voilà, malgré ses points positifs, il lui manque les sticks analogiques, on ne peut comprendre une telle impasse !


On sort de ces deux tests, manette Moga puis Logitech avec un sentiment d’inachevé. En effet, chacune des deux offres est forte sur certains aspects mais pas sur tous. Au final, disons le clairement, l’idéal serait un mix de la qualité de la Logitech, sa finesse et la qualité de ses matériaux, mais idéalement pliable comme la Moga et surtout avec une batterie plus puissante et des sticks analogiques.

Reste le problème du prix, très élevé pour un accessoire de jeu, à l’instar de la concurrence d'autant plus que l'absence de Bluetooth vu sur la SteelSeries empêche d'en profiter avec un iPad ...

Il faut maintenant voir ce que la concurrence va proposer ou patienter pour une version 2 améliorée de ces manettes.


A lire aussi :

Les manettes

Nos derniers tests :


Vous aimez ? Partagez !