test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-16.jpgUrbanHello est un fabricant français d’objets connectés connu principalement pour Remi, un réveil connecté pour enfant introduit au CES de 2017 et financé en mode participatif sur Indiegogo. Remi est un accessoire connecté à l’iPhone un peu particulier, puis qu’il se destine à l’enfant et à l’apprentissage du rythme du sommeil. Sa promesse principale est de donner une autonomie à l’enfant par rapport au lever, en lui apprenant quand il est l’heure de se lever par exemple. Avec comme objectif parmi d’autres l’espoir pour les parents d’éviter d’être réveillé par un enfant débordant d’énergie à 5 h du matin : un rêve que Remi veut rendre réalité.

Et dans le cadre d’un nouveau test de notre série à retrouver ici , nous avons justement pu essayer ce petit réveil mignon. Il est maintenant temps de vous livrer nos impressions :

Découverte et mise en route

Dans la boîte, on trouvz le réveil, un câble USB d’environ 1m50 et un adaptateur secteur en plus d’un petit manuel.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-7.jpg

Le réveil est un boitier tout en plastique affichant une forme arrondie sur le dessus, aux dimensions suivantes : 11 cm de long, 15 cm de haut et 5 cm de large.

À l’arrière, on trouve un petit haut-parleur et le câble d’alimentation, inamovible.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-17.jpgEn dessous de Remi, 6 boutons de commande sont accessibles et permettent de gérer notamment le volume, la lecture ou l’arrêt de la musique, la connectivité Bluetooth ainsi que la veilleuse.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-11.jpg

La face avant sert d’affichage, l’heure est visible ainsi que le visage de Remi une fois le réveil branché.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-16.jpg

UrbanHello propose plusieurs coloris pour son réveil, notamment du jaune, du bleu et du rouge. La version blanche de test a en tout cas l’air un peu fade pour une pièce d’enfant. On recommanderait plutôt de se tourner vers l’une des autres déclinaisons.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-27-2.jpg

Concernant la première mise en route de Remi, le fabricant précise qu’il faut le brancher à un Mac ou un PC et aller télécharger un fichier de firmware, à placer sur le réveil à la manière d’un dépôt de fichier sur clé USB. C’est relativement simple à faire, même si un peu rébarbatif, mais rien de bien gênant. Une longue procédure d’initialisation est le lot de nombreux accessoires connectés.

Application et fonctionnalités

Pour la suite, tout se déroule dans l’app iOS Remi, gratuite ici sur l’App Store. Celle-ci permet de connecter Remi au Wi-Fi, mais aussi de régler de nombreux paramètres pour personnaliser le comportement du réveil selon le rythme de l’enfant qui en profite.

avis-test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-3.jpg

Bon point, les fonctionnalités sont nombreuses. Il est en effet possible à partir de l’iPhone, de choisir le visage de Remi sur le réveil (aucun visage, visage éveillé, visage endormi), de profiter d’un mode babyphone pour écouter son enfant ou lui parler à travers le réveil et l’iPhone, mais aussi de visualiser des comptes-rendus des nuits de son enfant grâce à une analyse du sommeil, de programmer différents horaires dans la semaine pour le réveil et le coucher de Remi, et enfin, de contrôler des berceuses et de la musique présente en local sur le stockage interne du réveil.

avis-test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-1.jpg

Il faut noter que Remi peut faire office d’enceinte Bluetooth, et qu’à partir de l’iPhone, on peut diffuser n’importe quel contenu audio, une comptine sur YouTube, une histoire sur Spotify ou de la musique de l’iPhone tout simplement. En revanche, si l’on veut envoyer un fichier sur le réveil, pour profiter d’une lecture en local sans Bluetooth, il faut rebrancher Remi à un ordinateur pour y déposer les fichiers MP3.

avis-test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-2.jpg

Les possibilités offertes par l’app Remi sont donc nombreuses, on apprécie par exemple l’option qui permet de désactiver le Wi-Fi la nuit une fois Remi endormi, ce qui limite les émissions d’ondes dans la chambre de l’enfant pendant le sommeil.

Petite critique cependant à émettre à propos de l’app : ce n’est pas un modèle de design. Et même si le fond peut être coloré en différentes couleurs, tout n’est pas facilement lisible. On espère des améliorations dans de prochaines mises à jour de l’app. Notons tout de même que tout fonctionne très bien, les réglages sont bien enregistrés, même une fois le Wi-Fi désactivé. Cette critique ne concerne que l’esthétique de l’app.

avis-test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-5.jpg

Du côté du boitier, le constat peut être similaire. Les fonctionnalités sont très pratiques, on peut régler l’intensité de l’affichage, l’intensité de la veilleuse et même contrôler la lecture de musique et de berceuse directement sous le réveil.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-21.jpg

Mais en ce qui concerne le design, c’est moins séduisant, en tout cas pour cette version blanche de Remi. Celui-ci a en effet l’air un peu terne, et dans le noir avec les lumières également blanches, on pourrait même dire que le réveil n’a rien de rassurant.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-19.jpg

Peut-être aurait-il fallu proposer des lumières d’une autre couleur pour cette version blanche de Remi ? Toujours est-il qu’encore une fois, on conseille de se tourner vers une déclinaison plus joyeuse, à choisir entre le bleu, le rouge et le jaune.

Conclusion

Remi de UrbaHello est un petit réveil vraiment riche en fonctionnalités. Pouvant faire office de babyphone, mais aussi de lecteur de musique en Bluetooth. Il peut être un très bon compagnon pour les nuits d’un enfant, avec en plus, cette volonté de lui apprendre quand arrivée l’heure de se lever, grâce au visage affiché en face avant.

test-reveil-enfant-remi-urbanhello-connecte-0.jpg

Le potentiel est là, mais le fabricant pourrait faire mieux sur certains points, surtout l’application, qui mérite un design beaucoup plus moderne que celui proposé. Idem concernant le réveil : c’est peut-être une simple affaire de gout, mais pour la version testée, la coque en plastique grise et les LED blanches ne font pas forcément de Remi un ami très rassurant pour l’enfant… Heureusement d’autres couleurs sont proposées.

Ce qu’on a aimé :

  • Configuration simple
  • Application très complète
  • Wi-Fi désactivable la nuit
  • Fonction enceinte Bluetooth

Ce qu’on a moins aimé :

  • Design de l’app très austère
  • Version blanche de Remi un peu triste
  • Impossible d’envoyer des MP3 depuis l’iPhone

À ne pas manquer : notre récapitulatif des tests accessoires en images.

Et nos tests d’accessoires iPhone récents, dont :

Le réveil Remi de UrbanHello est noté 4 étoiles sur 5 par iPhon.fr

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Catawiki : des enchères de qualité, BD, consoles anciennes, mais aussi œuvres d'art et autres bijoux ou objets design. Une app propre et bien réalisée, notée 4,5 étoiles gratuite ici catawiki.jpg L'app Catawiki iPhone et iPad est gratuite ici