Qui dit montre connectée dit souvent design très moderne. C’est notamment le cas chez Apple avec l’Apple Watch, mais aussi chez des fabricants tiers, comme Fitbit et d’autres. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir les aiguilles mécaniques des montres classiques disparaitre pour ne laisser la place qu’à un affichage digital. Revers de la médaille, l’autonomie est souvent réduite à quelques jours. Withings, fabricant français d’objets connectés, avec sa nouvelle Steel HR Sport, veut prendre le contrepied de cette tendance. Sa montre se présente en effet comme un traqueur d’activité puissant, tout en s’inspirant des montres classiques :

D’ailleurs, sans connaître ses caractéristiques, rien n’indique qu’elle intègre tous les éléments pour suivre le sport et la santé de son porteur. Nul doute qu’elle pourrait avec ce format hybride intéresser de nombreux utilisateurs, notamment ceux habitués aux aiguilles des modèles d’antan. Alors, dans le cadre d’un nouveau test de notre série à retrouver ici , nous avons justement pu essayer cette Withings Steel HR Sport. Voici sans plus attendre nos impressions :

Découverte et mise en route

Dans la boîte se trouvent le minium syndical, à savoir, la montre bien évidemment, accompagnée d’un galet de recharge et d’un petit manuel.

Il est conseillé d’effectuer une recharge complète avant une première utilisation, ce qui laisse le temps d’installer l’app iOS. Celle-ci est nécessaire pour configurer la montre et profiter entièrement de toutes ses capacités de suivi d’activité.

L’application compagnon en question est Withings Health Mate, disponible ici sur l’App Store gratuitement.

Une fois dans l’app, il s’agit de lier la montre avec le smartphone. Voici en résumé les étapes pour une première synchronisation :

  • créer un compte Withings
  • choisir le produit à installer
  • effectuer la mise à jour du produit
  • effectuer la calibration des aiguilles
  • rentrer les premières informations concernant son profil : poids, taille objectifs d’activité journalière, etc.

Concernant cette procédure, si d’apparence elle parait simple et rapide, dans la pratique, nous avons rencontré quelques soucis. Lors de la phase d’initialisation,le processus s’est bloqué à plusieurs reprises pendant le téléchargement de la nouvelle version du firmware. 5 à 6 essais ont été nécessaires, avec à chaque fois, le lancement d’une nouvelle procédure. Au bout du compte, le téléchargement a atteint son terme et la mise à jour a pu se faire… Ouf !

On espère que c’est là un cas isolé. Tout de même, en guise de premier contact, c’est peu encourageant.

La montre

Pour la montre en elle-même, pas de mauvaise surprise à signaler. Le boitier est bien fini. Le bracelet sport fourni est souple et agréable. Nous avons eu la version noire de la Steel HR Sport entre les mains et l’avons trouvée plutôt séduisante.

Sur le cadran, une petite aiguille indique l’activité du jour, les deux autres affichent l’heure comme une montre classique. Visiblement, les aiguilles et même le cadran ne sont pas rétroéclairés. Cela rend la lecture de l’heure difficile dans le noir.

Plus généralement d’ailleurs, parée de noir, la Withings Steel HR Sport peut être un peu trop sombre pour le gout de certains avec des aiguilles grises fines et très, peut-être trop discrètes pour rester bien visible dans des situations de basse luminosité. Il aurait été probablement plus adéquat de proposer des aiguilles d’une couleur autre que le gris, sur un fond déjà gris lui aussi. Pour cela, la version blanche peut être préférée !

À l’arrière, on retrouve le capteur cardiaque. Le boitier intègre également un moteur vibratoire pour alerter des notifications arrivant sur le téléphone.

D’ailleurs, le petit écran de la montre est bien pratique pour afficher quelques informations basiques : nom de l’expéditeur d’un message, activité sportive en cours, jour du calendrier, etc. Il est monochrome cependant et s’éteint rapidement. Mais c’est à ce prix que la montre profite d’une autonomie monstre, voir plus bas à ce propos.

Enfin, le bracelet est facilement détachable grâce à un système différent de l’Apple Watch, mais non moins pratique. À noter que le bracelet fourni est bizarrement très long. Il peut quasiment faire deux fois le tour du poignet sur des bras très fins. Il sera peut-être à changer dans ces cas-là.

Concernant l’autonomie justement, Withings annonce 25 jours en utilisation normale, en plus d’un mode réserve. Ce dernier ajoute 20 jours d’autonomie, mais ne permet plus que de lire l’heure et de suivre l’activité. Exit alors les notifications et la mesure du rythme cardiaque. Cela fait 45 jours au total, ce qui est énorme comparé aux montres connectées plus classiques.

De notre côté sans avoir pu la tester sur une telle période, nous pouvons simplement dire qu’après 3 jours de test réguliers des différentes fonctions, la montre affichait toujours 100% d’autonomie.

L’application

L’application compagnon est Withings Health Mate, disponible là sur l’App Store. Elle agrège les données des différents produits connectés pour la santé Withings, la Steel HR Sport y compris. Comme vu dans le premier chapitre, elle sert également à l’initialisation de cette dernière.

En page d’accueil, l’app affiche un journal récapitulatif des derniers événements concernant sa santé : dernière activité, objectifs hebdomadaires, etc.

Grâce à un tableau de bord, elle permet de suivre facilement de nombreuses données sur sa santé, poids, qualité du sommeil, rythme cardiaque moyen, etc. Mais en plus de cela, dans une section dédiée, l’app propose des programmes santé guidés, avec des publications hebdomadaires.

De plus, il est très simple d’ajouter des données à l’application, via le bouton « + ». On peut alors lancer une activité, une mesure du rythme cardiaque, ou ajouter un nouveau poids ou encore un nouveau repas pris récemment.

Enfin, cerise sur le gâteau, l’utilisateur peut choisir de protéger l’app via code d’accès ou Touch ID. Ainsi, cela empêche d’autres personnes de consulter les données de l’app et garantit une certaine confidentialité, dans le cas d’un vol de l’iPhone par exemple.

Bref, franchement, cette application est réellement bien pensée et très agréable à utiliser.

Conclusions

Ave sa Steel HR Sport, Withing est allé au bout des choses. Sous ses allures de montre classique, la montre cache de belles capacités en termes de suivi de santé et d’activité. Elle peut notamment tracker plus d’une trentaine de sports, allant du surf à la natation (étanche jusqu’à 50m), en passant par la boxe ou la marche et d’autres, en plus de fournir des comptes rendus intéressants sur le sommeil.

Et alors qu’il n’est que rarement possible avec une montre connectée classique de la garder au poignet plus de 24 heures en raison d’une autonomie limitée, avec la Steel HR Sport, ce n’est pas un problème. L’utilisateur peut en profiter pendant plus de deux semaines en mesurant son activité sportive journalière, sans avoir besoin de passer par la case recharge.

Dommage qu’elle ne dispose pas de capteur GPS, pour effectuer une sortie sans l’iPhone dans la poche et tout de même pouvoir suivre son parcours.

Autrement, on regrette quelques petits points au niveau du design, principalement la trop grande dureté du bouton de contrôle et l’absence de rétroéclairage. Mais affichée à un tarif proche des 200 euros, la montre présente un bon rapport qualité-prix et un positionnement intéressant pour qui n’a pas besoin de toutes les capacités connectées d’une Apple Watch par exemple.

Ce qu’on a aimé :

  • Autonomie
  • Design sobre
  • Application très complète
  • Amalgame réussi montre classique/montre connectée

Ce qu’on a moins aimé :

  • Problème de mise à jour en première utilisation
  • Bracelet fourni largement trop long
  • Bouton très dur
  • Pas de rétroéclairage du cadran

 

Et à ne pas manquer : notre récapitulatif des tests accessoires en images.

Et nos tests d’accessoires iPhone récents, dont :

La montre Steel HR Sport de Withings est notée 4 étoiles sur 5 par iPhon.fr

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Faites vite ! 5 fois 3000 euros à gagner par tirage au sort avec l'app Arbre à Projets gratuite ici un arbre en Réalité Augmentée iPhone, iPad , vu en détails là