test-avis-sphero-iphone-android-v2-1.jpg

C'est en effet à l'occasion de la sortie de la version 2 de Sphéro que l'on a pu jouer avec. Et pour cette nouvelle version, les changements annoncés (on n'avait pas testé la V1) sont les suivant :

  • la vitesse est plus que doublée, passant de moins d'un mètre par seconde à plus de 2 mètres par secondes.
  • la luminosité est annoncée comme 3 fois plus brillante que la version précédente
  • des accessoires sont fournis : deux rampes sont en effet glissées dans le coffret contenant la boule et son chargeur à induction

test-avis-sphero-iphone-android-v2-3.jpg

Un autre accessoire sera disponible, il s'agit d'une housse silicone colorée avec des petits patins, elle s'enfile sur la boule et est quasi indispensable pour rouler efficacement sur des surfaces très lisses, mais également pour protéger la boule des rayures si elle est amenée à rouler à l'extérieur par exemple. On apprécie enfin la petite pochette en tissu pour transporter notre nouvel ami.

test-avis-sphero-iphone-android-v2-12.jpg

test-avis-sphero-iphone-android-v2-13.jpg

Le test !

Pour pouvoir être utilisé avec l'iPhone, Sphéro communique via Bluetooth et comme pour tout accessoire répondant à cette norme, la boule doit être reconnue. Ceci se fait en suivant les instructions d'un petit livret en anglais, mais très graphique. La boule s'identifie par les trois couleurs qu'elle affiche avant d'être reliée en Bluetooth, cela servira à la reconnaitre si plusieurs boules sont en recherche de connexion (la notre s'appelle Vert Rouge Rouge, en fait G. R. R. en anglais !). Cette phase de connexion ne s'effectue qu'une seule fois et ensuite, la boule est reconnue directement par le smartphone (testé avec iPhone 5 et Nexus 4 sans soucis).

test-avis-sphero-iphone-android-v2-9.jpg

Pour en profiter, il est indispensable d'installer l'une des plus de 15 applis disponibles pour la plupart gratuitement ici sur l'App Store.

La première et plus importante se nomme tout simplement Sphéro, il s'agit de l'appli permettant de télécommander la boule : réglage de la vitesse maxi, de la couleur émise et pilotage : avant, arrière ou sur les cotés.

test-avis-sphero-iphone-android-v2-11.jpg

Pour cela, plusieurs modes sont proposés, le classique avec des flèches à l'écran mais également mon préféré, qui utilise l'inclinaison de l'Phone pour indiquer le mouvement. Plus il est incliné, plus la boule va aller vite. Le pilotage est apparu naturel et efficace, particulièrement adapté à l'utilisation avec un smartphone. Bien sûr, selon la surface, les virages et accélérations se montrent plus ou moins efficaces en fonction de l'adhérence (d'ou l'intérêt de la protection silicone)

Voici une vidéo montrant le fonctionnement en intérieur et en extérieur :

La boule a un avant et un arrière mais comme elle est ronde, difficile de le repérer, c'est donc une petite lumière à l'intérieur, visible par transparence, qui sert de repère, elle devra être visible avant de démarrer pour que le pilotage se fasse dans le bon sens. Toute les applications disposent d'une fonction permettant de réaliser cet alignement facilement.

On l'a vu, la richesse de cet accessoire provient de la variété des usages permis. Ainsi, de nombreuses applications sont disponibles et permettent différents types de loisirs :

  • la fonction de base, on l'a vue auparavant s'obtient avec l'appli Sphero et consiste à l'utiliser comme un appareil radio-commandé : cela se pilote comme une voiture, ou presque mais attention, la boule peut vraiment aller vite et heureusement il est possible de limiter cette vitesse pour les espaces exigus ou pour débuter. L'application permet aussi de déclencher des 'figures' comme dessiner un carré au sol, ou un rond ou encore partir d'un coup. L'appli donne accès à un portail d'apps dédiées à l'utilisation de la Sphéro.
  • Jouer en réalité augmentée : (applis Rolling Dead et Sharky, 0,89 euros) : la boule devient un personnage vivant dans votre propre environnement sur l'écran de l'iPhone/iPad, la difficulté rencontrée dans ce type de jeu vient de la coordination nécessaire pour piloter la boule tout en la conservant dans le champ de vision.
  • Jouer à des jeux de sports (penser style wii) avec l'appli Golf (et Bowling à venir) : la boule est posée au sol et c'est le déplacement de l'iPhone qui va servir à la faire partir dans le trou ou l'emplacement que l'on aura choisi
  • Transformer la boule en périphérique de commande pour des jeux, avec les applis Exile, chromo et Zombie Rollers (0,89 euros, Chillingo) : la boule est tenue en main et selon l'inclinaison en avant ou sur les cotés, elle pilote un vaisseau spatial pour Exile et elle permet de sélectionner des coloris sur le pourtour d'un cercle dans Chromo. Ce type de pilotage reste assez délicat, la précision de la commande n'étant pas toujours au rendez-vous.
  • Jouer à plusieurs avec par exemple ColorGrab dans lequel on doit attraper la boule plus vite possible dès qu'elle affiche une couleur affichée à l'écran, avec Pass the Sphero (0,89 euros) ou encore avec PinWheel : la boule devient le jeu de Simon lumineux ou doit être attrapée le plus vite possible
  • Apprentissage de la programmation : avec les applis MacroLab et OrbBasic qui permettent de définir des séries d'actions comme avancer, tourner, sauter ou changer de couleur, en y ajoutant les pauses et de nombreuses autres instructions. Plus simplement, une app nommée Draw & Drive permet de dessiner sur l'écran en couleur des trajets que la boule va reproduire au sol.

Lorsque Sphéro n'a plus de batterie, elle le signale en clignotant rouge. Il faut alors la poser sur son socle de recharge, lui même branché sur le secteur.

test-avis-sphero-iphone-android-v2-4.jpg

test-avis-sphero-iphone-android-v2-6.jpg

Pour rallumer la boule, il suffit de taper deux fois dessus avec le doigt, c'est magique, quant à l'éteindre, il semble qu'il suffise de la laisser dans son coin non connectée au smartphone, elle finit par s'éteindre ...

test-avis-sphero-iphone-android-v2-8.jpg

Une procédure de reset en cas de besoin est également prévue, elle utilise la base de recharge.

Conclusion

Voilà probablement l'accessoire le plus original que l'on ait eu l'occasion de découvrir jusqu'à maintenant. En effet, la variété des usages possibles, grâce notamment à une interface de programmation mise à la disposition des développeurs Apple et Android, rend l'ensemble indéfinissable. Reste qu'il s'agit d'un magnifique ensemble, très abouti qui répond bien aux instructions envoyées, rapide et apparemment solide. Il dispose en outre déjà d'une belle offre d'applis pour varier les plaisirs et on ne peut que souhaiter que plus de développeurs se penchent sur les possibilités offertes.

Un jouet hi-tech incontestable qui n'a au final qu'un inconvénient de poids, il faudra réussir à justifier les 129 dollars nécessaires à l'achat et ce n'est pas forcément aisé, si ce n'est le coup de cœur, facile à avoir !

A noter enfin, une Sphéro exclusive sera vendue dans les Apple Store, elle a une portion transparente permettant de voir le fonctionnement et l'électronique interne.

boutik-600x100-2.jpg



Vous aimez ? Partagez !