Suivez-nous

Apple

Confidentialité : Apple condamnée en France face à Que Choisir

Le Monde souligne que la marque à la pomme joue pourtant le rôle du “héraut du respect de la vie privée” dans ses campagnes marketing.

Il y a

 

le

 

Par

Tracking
© Unsplash / Tobias Tullius

Si vous êtes un utilisateur d’iOS, vous n’êtes probablement pas sans savoir qu’Apple aime vanter ses produits pour leurs fonctionnalités de sécurité. Mais comme on a pu le voir auparavant, cette stratégie de communication pourrait en fait cacher plusieurs autres objectifs liés à des pratiques anticoncurrentielles. Quoi qu’il en soit, l’association de consommateurs français UFC Que Choisir, fondée en 1951, vient de gagner une bataille judiciaire à ce sujet contre Cupertino au tribunal de Paris.

La filiale irlandaise de la firme, qui est la plus prolifique en Europe malgré les réticences de la Commission, va ainsi devoir s’acquitter de 20 000 euros de dommages et intérêts pour solder le jugement. Une somme certes ridicule face aux milliards de bénéfices de la société, mais symbolique pour son opposante qui profitera aussi de 10 000 euros supplémentaires dédiés au remboursement des frais engagés durant l’affaire.

Que reproche-t-on à Apple ?

C’est donc une nouvelle fois la gestion de nos données personnelles qui est ici mise en cause. En particulier en ce qui concerne les règles d’abonnement à iTunes et à Apple Music, dont les conditions générales d’utilisation ont été décortiquées de près par Que Choisir à l’occasion :

[Apple] estimait par exemple que l’adresse IP, le métier, l’identifiant publicitaire, l’indicatif postal ou encore la géolocalisation des utilisateurs n’étaient pas des données “personnelles”, et n’étaient ainsi pas protégées par les règles du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). […] Apple n’explique pas non plus assez précisément ce qu’il fait des données des utilisateurs, ni à qui il est susceptible de les vendre ou de les partager, ni qu’il trace les utilisateurs à des fins marketing avec des cookies.

Le verdict n’oblige toutefois pas l’entreprise de Tim Cook à modifier ses CGU, et il est difficile de savoir si une telle mesure sera prise en interne.

Apple Music
Par : Apple
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. User1481248453674 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 juin 2020 à 9 h 39 min

    Herault ou héros ?

  2. Lecteur-1549886573 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 juin 2020 à 12 h 50 min

    c’est sure que si toutes ces infos personnelles n’en sont pas pour apple , il n’y a aucune souci de co fidentialité chez Apple 🤣

  3. Lecteur-1585482088 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 juin 2020 à 13 h 34 min

    Bien jouer ufc mais fallait racketter comme le font les américains quand il veulent voler l’industrie des nations étrangères « amie » comme il l’ont fait avec Alstom ou total ou la bnp ou d’autre : amende dépassant le milliards menace physique et chantage à l’emprisonnement, faut y aller carrément

  4. Lecteur-1417 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 juin 2020 à 14 h 55 min

    @Lecteur-1585482088 je confirme, tu n’es pas prof de français.

  5. hawaien88 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 juin 2020 à 19 h 08 min

    @User1481248453674 Heraut

    Source wikipedia 😉 :
    Un héraut ou héraut d’armes est un officier de l’office d’armes, chargé de faire certaines publications solennelles ou de porter des messages importants. On le reconnaît généralement au tabar dont il est vêtu.

  6. music2105 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 juin 2020 à 21 h 12 min

    Je veux bien… mais quel est le lien avec la vie privée ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.